DRIVIER Léon-Ernest

Sculpteur (? Grenoble 1878 † Paris 1951). Élève de Rodin, il était déjà connu jusqu’en Amérique lorsqu’on lui commanda, à Strasbourg, un monument aux Morts pour Strasbourg. Terminé en deux ans, il fut inauguré aussitôt après, en 1936, par le président Albert Lebrun. L’ensemble se recommande par la noblesse très expressive de la jeune femme éplorée et des deux gisants. On attribue à cette œuvre un caractère symbolique : une mère alsacienne pleurant ses deux fils qui ont servi dans des armées ennemies.

Dictionnaire de biographie française, XI, 1967, 783; Encyclopédie de l’Alsace, t. 4, 1983, p. 2464-2465.

Gérard Cames (1985)