Skip to main content

FALKENHAYN de

Famille noble (Pl) originaire de Silésie ou de Misnie. Une tradition la fait remonter à un seigneur nommé Falko qui fut armé chevalier par l’empereur Henri Ier sur le champ de bataille de Merseburg en récompense de sa bravoure. La famille quitta de bonne heure son berceau pour se répandre dans diverses parties de l’Allemagne, en Suède, en Autriche. L’une de ses branches, partie de l’Allemagne, alliée à la fin du XVIIe s. aux Holtzapffel de Herxheim, vint se fixer en Alsace avec Frédéric et Rodolphe, qui épousèrent deux sœurs, filles de Philippe-Jacques Holtzapffel de Herxheim, colonel et bailli de Lauterbourg. Frédéric (★ 1649) ∞ Marie-Madeleine Holtzapffel de Herxheim, retourna en Allemagne puis à Vienne où il obtint le titre héréditaire de comte en 1682. Son frère Rodolphe, ∞ Anna Hélène Holtzapffel de Herxheim après un séjour en Silésie, acquit en Alsace des biens considérables, notamment à Schwenheim et à Behlenheim. Son fils Frédéric Antoine François (★ 1695 † 1759) s’allia à Marie-Christine Wurmser de Vendenheim, acheta le château et le village de Kolbsheim et eut : Rodolphe Frédéric © et Charles Gustave ©, Françoise Madeleine (★ 1722 † 1750) ∞ le baron d’Adlerfeld, Caroline (★ Strasbourg 13.6.1726 † Kolbsheim 14.12.1784) ∞ 22.4.1753 à Kolbsheim Pierre Frédéric von Le Fort lieutenant-colonel au service de la cour de Saxe, plus tard au service du tsar à Saint-Pétersbourg. Par cette alliance Caroline de Falkenhayn, fut l’aïeule de Ferdinand, comte de Zeppelin, inventeur du dirigeable.

Archives municipales de Strasbourg, registre paroissial Saint-Nicolas, N 112 f 244a (baptême) ; Archives départementales du Bas-Rhin, registre paroissial de Kolbsheim, 3E 246 (7) p. 89 (mariage), 3E 246 (10) p. 99 (décès), E 904 (2) et H 2635 (13) pour les biens de Schwenheim et Behlenheim 3 ; Almanach du Gotha, 1855, p. 204 ; H. Kneschke, Deutsches Adelslexikon, t. III, 1861, p. 197-199 ; Lehr, L’Alsace noble, 1870, t. Il, p. 159-161 ; Reichsland Elsass-Lothringen, t. I, p. 66, t. II, p. 1018 ; Ahnentafeln berühmter Deutscher, 1932, (Zeppelin) p. 219.

Hélène Georger-Vogt (1987)