ADAM

Moine (Avers 750 † ?).

Fils de Haynard Adam. Premier savant alsacien connu, copia en 780 l’ouvrage du grammairien Diomède, De oratione et partibus orationis, le dédia à Charlemagne et reçut en récompense l’abbaye de Masevaux.

 

Lucien Sittler (1982)

Sources :

Monumenta Germaniae, Poetae latini aevi carolini, I, p. 93 ; Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, I (1912), p. 462 ; Dictionnaire de biographie française I (1933), c. 418.