THIERRY-MIEG Bernard

 

Industriel (★ Cernay 22.8.1902 † Mulhouse15.8.1988 ; inhumé à Vieux-Thann). Fils de Henri T.-M., industriel à Cernay, et de Hilda de Bary. ∞I 8.4.1926 à Beaucourt Marie Thérèse Japy (divorce le 8.12.1964 à Paris) ; 3 enfants. ∞ II8.4.1965 à Paris, 16e, Jaromira Cervenka (★1909 † 1990) ; sans enfant.

Il étudia à Cernay, puis à l’école des Roches. Il entra ensuite à Janson le Sailly, fit Centrale en 1919 et une licence de Droit. Il fit son service militaire comme officier dans l’Artillerie à Poitiers (1923). Attiré par les voyages, il se rendit aux Etats-Unis où il pratiqua tous les métiers, d’ouvrier métallurgiste à travailleur à la chaîne à River Rouge, chez Henri Ford.

De retour en 1926, il entra dans une banque, puis fut remarqué par André Jaquet, président de Schaeffer, qui lui confia la direction des usines « Schaeffer » de Vieux-Thann et de Saint-Amarin.

Intéressé par le progrès social, il fut le premier patron à mettre en œuvre, dès 1931, dans ses usines, des congés payés de huit à 15 jours. Maire de Vieux-Thann (sans étiquette) de 1946 à 1953. Président de« Schaeffer Impression » et de « Schaeffer Engineering » dès 1959 et de diverses sociétés textiles au Maroc, en Algérie ; il fut également administrateur de « De Dietrich » à Niederbronn-les-Bains, de « Berglas Kiener » à Colmar et de la« Manurhin » à Mulhouse. Il fut aussi l’un des fondateurs du CAHR et de la SADE en Alsace. Retraité en 1973, il se consacra à la Fondation Dollfus à Dornach.

 

Jacques Alexandre Favre

 

 

THIERRY-MIEG Bernard (Complément)

 

Un livre lui est consacré en 2010 : BTM, Bernard Thierry-Mieg – Ecrits, souvenirs et témoignages – Deux siècles d’histoire industrielle. Ouvrage dirigé par Lucien Cendré, avec le concours de Francis Bockel et Jean-Baptiste Donnet. Strasbourg, Editions La Nuée Bleue.

 

André Heckendorn (avril 2015)