Skip to main content

LEVY dit LEVY-MERTZ Georges

Professeur d’histoire, archéologue et conservateur de musée (I puis PI) (★ Strasbourg 31. 5. 1931 † 4. 5. 2003).

Fils d’Alfred L., quincailler à Saverne, et de Lina Erna Mertz, d’une famille protestante de Monswiller. ∞ 1969 Ingrid Welp de Münster en Westphalie ; 4 enfants. Etudes primaires à Saverne, secondaires à Autun où sa famille s’était réfugiée en 1940. Son père fut arrêté par la gendarmerie française, livré à la Gestapo, déporté à Auschwitz d’où il ne revint pas. De retour à Saverne en 1945, l’orphelin acheva ses études au lycée de la ville. Il rejoignit alors la paroisse protestante. Etudes supérieures à Strasbourg, il obtint la licence d’histoire et se spécialisa auprès du professeur J. J. Hatt © dans l’étude de la civilisation gallo-romaine. Son diplôme d’Etudes supérieures fut consacré à l’étude des voies romaines dans le Bas-Rhin. Professeur d’histoire en 1954 au lycée de Saint-Avold, il passa au lycée de Bouxwiller pour rejoindre bientôt celui de Saverne où il enseigna de 1962 à 1997. Sa carrière d’archéologue débuta à Saint-Avold par la découverte de l’officine de céramique de Boucheporn en Moselle. Il participa aux fouilles archéologiques sur le site du Fallberg et du Wasserwald (Haegen). Il y faisait participer ses élèves. Puis son activité se concentra sur le Saverne romain en entreprenant des fouilles de sauvetage et des sondages sur des sites accessibles (enceinte romaine avec J. J. Hatt, caves du tribunal, Basse Ville, etc. ). Avec Jean- Joseph Ring, il découvrit la nécropole du Col de Saverne. D’autres études furent consacrées à Sarre-Union, au Zornhoff à Monswiller, à Hochfelden, Wasselonne et Ingwiller. Une syn- thèse s’intitule « Deux siècles d’archéologie antique dans l’arrondissement de Saverne » (BSHASE, n° 153, 1990). Des notices archéologiques de l’Encyclopédie de l’Alsace lui sont dues. L., nommé conservateur du musée archéologique de Saverne, installa en 1972 dans les caves du château les riches collections de stèles funéraires et de divinités.

H. Heitz, « In Memoriam – Georges Lévy-Mertz (1931-2003) », Pays d’Alsace, BSFIASE, n° 203; II, 2003, p. I-2 (avec références bibliographiques).

Henri Heitz (2005)