CHRISTINE de SAXE (Marie Christine Anne Thérèse Salomée Eulalie Xavière dite)

Princesse de Saxe, (C) (★ Varsovie 12. 2. 1735 † Brumath 19. 11. 1782).

Fille de Frédéric Auguste III, électeur de Saxe et roi de Pologne, et de Marie Josèphe de Habsbourg, archiduchesse d’Autriche. Sœur de la dauphine Marie Josèphe, tante de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Venue en France en 1762, elle entra grâce à Louis XV au chapitre noble de Remiremont en 1763, mena cependant grande vie et fut élue abbesse en 1773. En 1775 elle quitta Remiremont pour louer le château de Brumath qu’elle habita dès lors en été, séjournant en hiver à Strasbourg dans l’hôtel qu’elle avait acquis au 27, rue des Juifs. Sa présence contribua beaucoup au développement de la vie de cour et des salons en Alsace sous Louis XVI. Infirme de naissance, elle était dépensière, aimait la bonne chère au point de ne plus pouvoir marcher seule, mais son embonpoint ne l’empêchait pas de monter à cheval et de se livrer avec passion à la chasse, qu’elle allait pratiquer jusqu’à Porrentruy, chez le prince-évêque de Bâle, Frédéric de Wangen ©. Le château de Brumath, où elle reçut nombre de grands personnages, en particulier son cousin le Maréchal de Saxe, ne fut plus habité après sa mort. Il devint en 1804 l’actuelle église protestante.

Sitzmann I, p. 302-303 (erreurs); A. Gébus, « Christine de Saxe, notre châtelaine », Brumath, destin d’une ville, Strasbourg, 1968, p. 121-124 et 138-139 ; portrait.

Christian Wolff (1985)