BLOCH Marc

Historien, (I) (★ Lyon 6.7.1886 d. près de Lyon 16.7.1944).

Fils de Gustave Bloch ©. Professeur d’histoire du Moyen Age à la faculté des Lettres de Strasbourg (1920-1936). Durant cette période, il publia ses grands ouvrages, Les rois thaumaturges, 1924, La ministérialité en France et en Allemagne, 1928, Les caractères originaux de l’histoire rurale française, 1931. Avec Lucien Fèbvre ©, il fonda (1929) et dirigea Les Annales d’histoire économique et sociale, revue qui renouvela les études historiques en France, en mettant l’accent sur l’histoire comparée, l’économie, les sociétés. Il y mena diverses enquêtes, notamment sur l’histoire rurale, les plans parcellaires, le cadastre. Nommé professeur d’histoire économique à la Sorbonne (1936), il publia son œuvre maîtresse, La société féodale (1939). Il entra dans la Résistance en 1942, dans le réseau « Franc-Tireur », sous les noms de Maurice Blanchard et de Narbonne. Il fut arrêté et fusillé par les Allemands en juillet 1944.

Ch. Ed. Perrin, L’œuvre historique de Marc Bloch ; Revue historique, 1948, t.199, p. 161-188 ; L. Fèbvre, « Marc Bloch et Strasbourg », Mémorial des années 1939-1945, (portrait), Publ. de la Faculté des Lettres de l’Université de Strasbourg, fasc. 103, 1947 ; Carol Fink. Marc Bloch. Memoir of War 1914-1915, Ithaca-London, 1980. Introduction textes et portraits ; Ch. O. Carbonnel. G. Livet, Au berceau des Annales, 1983 et Dictionnaire de biographie française, VI, col. 681-682.

Philippe Dollinger (1984)