ADELAÏDE d’Epfig

Dominicaine, calligraphe et miniaturiste (XIIIe s.). Transcrivit des ouvrages liturgiques au couvent d’Unterlinden à Colmar et se fit un nom dans l’histoire du mysticisme par sa piété et ses visions.

 

Lucien Sittler (1982)

Sources :

Liber de vitis primarum sororum monasterii Unterlinden, Pertz, Bibliotheca ascetica, VIII : P.E. Tuefferd, Revue d’Alsace, 33, 1882, p. 469 ; Ancelet-Hustache, Les Vitae Sororum d’Unterlinden, Ms. 508 de la Bibliothèque de Colmar, Paris, 1930 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace I, p. 10 ; Dictionnaire de biographie française I (1933), c. 522.