Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


MORGENTHALER Simone

Animatrice de télévision et de radio, écrivain, (C) (* Saverne 9.12.1952).

Fille d'Aloyse M., sculpteur sur bois, et de Marie Thérèse Staebler, originaire de Lochwiller; ∞ 31.5.1979 à Illkirch Marc Uhlrich, musicien et compositeur; 2 enfants. Après une scolarité à l'école primaire de Haegen poursuivie jusqu'au baccalauréat au Lycée Leclerc de Saverne, Simone M. a intégré à Strasbourg le Centre d'enseignement de journalisme de 1971 à 1974 où elle a obtenu la licence de journalisme. En 1975, elle a conclu ses études à l'Université de Paris-Sorbonne par une licence de langues appliquées et le diplôme de la Chambre de Commerce britannique. De retour en Alsace, Simone M. a produit et présenté, depuis 1976, des séries d'informations et de divertissements en dialecte à la télévision (FR3 devenu France 3 Alsace) et à la radio notamment des émissions culinaires télévisées qui ont fondé sa notoriété et dont elle a tiré ses recueils de recettes: Kichespring avec le chef Ernest Wieser et le conteur Louis Fortmann; Kichechef, série sur les grands chefs d’Alsace, présentée également en version française sous le titre La cuisine des chefs; Mol m'r e Maerel, série sur les légendes d'Alsace, coproduite avec Maurice Laugner; Landeltreppler suite de documentaires sur les régions de l’Alsace; Numerodaffet, reportages sur des personnes passionnées. La série hebdomadaire Zuckersiess, de deux ans (1993-1995) avec Christophe Meyer, chef-pâtissier à Strasbourg précédait la production vedette «Sür un siess». Depuis 1995, avec le chef de cuisine Hubert Maetz, de Rosheim, Simone M. y a fait découvrir un personnage et son plat préféré dans le cadre d'aperçus sur l'environnement personnel et historique de l'invité. L'expression dialectale des deux protagonistes, qui n'est pas strasbourgeoise, mais typique de la région de Haegen et de Rosheim, contribue au succès de cette émission qui a remporté tous les samedis des « parts de marché » télévisuelles tout à fait exceptionnelles. De même, Simone M. a animé quotidiennement, une heure durant, une émission dialectale de divertissement et d'information à la Radio. Par ailleurs, elle tient une chronique hebdomadaire gastronomique dans les DNA et publie régulièrement des reportages dans divers magazines. En tant qu'auteur-interprète (en solo) elle a présenté, en 2005, une pièce dialectale sur l'amour maternel «Mammebubbel».

 

Publications : Histoire d'un hibou perdu, passez muscade, 1989 ; Les meilleures recettes d'Alsace, 1992; Les meilleurs desserts d'Alsace, 1993 ; Décors et recettes de Noël, 1994 ; A la table de Simone, 1997 ; Prévert en alsacien, 1998 ; A la table des artisans gourmands, 1999; Sonate à Catherine, l'été de mes vingt ans, 1999 ; Un été en Californie, au cœur du rêve américain avec les Alsaciens du Nouveau Monde, 2000 ; Au jardin de ma mère, chronique d'un deuil, 2001 ; Le long de l'III, carnets de voyage alsacien, 2002; Rendez vous à New-York, je porterai votre écharpe, 2003 ; L'Alsace passionnément, (ouvrage plusieurs fois primé), 2004, Grand prix de la gastronomie française, Paris, 2004, Best Cookbook in German ; « Ces années-là », mes souvenirs radio-télé, 2004; Gourmand World Cookbook awards, Best Cookbook in Europe, Suède, 2005.

Marcel Thomann

 

MORGENTHALER Simone

Officier de l’ordre des Arts et Lettres en 2012.

 

Publications : Sür un siess, 500 recettes d’Alsace et d’ailleurs, La Nuée bleue, 2006 (Grand Prix de l’Académie nationale de cuisine, en janvier 2007) ; Retour à Bellagio, La Nuée bleue, 2007  Adieu Sür un siess ?, Le Verger éditeur, 2008 ; Mon Alsace gourmande : les recettes préférées de ma famille et de mes amis, La Nuée bleue, 2009 ; Les saisons de mon enfance, La Nuée bleue, 2010 ; La cuisine naturelle des plantes d'Alsace, en collaboration avec Hubert Maetz, La Nuée bleue, 2011, (Grand Prix de l’Académie nationale de cuisine, en décembre 2011, catégorie "Cuisine innovante") ; Im Garten meiner Mutter, Edition Ebersbach, 2013. Traduction en allemand, par Irène Kuhn, de Au Jardin de ma mère.

Philippe Legin





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site