Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


MASSU Jacques Emile Charles Marie

Général d’armée, un des libérateurs de l’Alsace, (C) (* Châlons-sur-Marne, Marne, 5.5.1908).

Fils de Charles-Louis M., chef d’escadron d’artillerie, et de Marie Lefèvre. ∞ I 8.12.1948 à Paris XVIe Suzanne Rosambert, (I) (* Paris XVIIe 9.1.1907 † Paris 25.11.1977, inhumée à Conflans-sur-Loing, Loiret), commandant Torrés du groupe d’infirmières Rochambeau de la 2e D.B., commandeur de la Légion d’honneur, croix de guerre, ∞ II 30.12.1978 à Conflans-sur-Loing Catherine Drouin (* Châteauneuf-sur-Loire, Loiret, 19.1.1941). La famille M. est d’origine lorraine (tombeau familial au cimetière de Préville, Nancy). Etudes secondaires dans ren­seignement libre et au Prytanée militaire de La Flèche. A sa sortie de Saint-Cyr (1930) effectue une carrière d’officier dans l’infanterie coloniale. Capitaine au Tchad, se rallie en août 1940 aux forces françaises libre du colonel Leclerc. Après les campagnes du Fezzan et de la Tripolitaine a été intégré dans la 2e Division Blindée où il a commandé le 2e bataillon du Régiment de marche du Tchad. A participé à la campagne de France et à la libération de Paris. Nommé lieutenant-colonel, a dirigé l’un des sous-groupements tactiques de la division qui brisèrent avec l’aide des Américains en novembre 1944 la résistance allemande dans les Vosges. Le 21.11. il a opéré la percée victorieuse sur des chemins réputés impraticables dans la région du Donon par Dabo, Reinhardsmunster et Birkenwald, le 22 a contribué à la prise de Saverne, le 23 a participé à la charge sur Strasbourg où ses unités ont été arrêtées par une vive résistance ennemie au nord ouest de la ville devant les forts Foch et Pétain, cependant que le lieutenant-colonel Rouvillois avait pénétré le premier dans la capitale alsacienne avec son sous-groupement. Ayant contourné les forts, M. est entré à Strasbourg, venant de Schiltigheim par la place de Haguenau. Avec la 2e DB il a participé en décembre 1944 et janvier 1945 aux durs combats défensifs au nord et au sud de Strasbourg.

Promu général de brigade en 1955 après des commandements en Indochine, en AOF et en Tunisie et son rôle important dans les événements d’Algérie de 1957 à 1959 a été nommé commandant de la 6e Région Militaire de Metz dont dépendaient les deux départements alsaciens. Général d’armée (1.3.1966) il a été commandant en chef des Forces françaises en Allemagne jusqu’au 14.7.1969 où il était affecté à la 2e section du cadre de réserve.

Grand-croix de la Légion d’honneur ; compagnon de la Libération ; croix de guerre 1939-1945 avec sept palmes et huit citations ; croix de guerre des théâtres d’opération extérieure avec deux palmes et trois citations ; croix de la Valeur militaire avec deux palmes et deux citations ; Distinguished service order ; grand-officier du Nichan el-Anouar et de l’Etoile noire ; grand-croix du Mérite de la République fédérale d’Allemagne ; prix France-Allemagne 1971.

 

La vraie bataille d’Alger, Paris, 1971 ; Le torrent et la digue, du 13 mai aux barricades, Paris, 1972 ; Sept ans avec Leclerc, Paris, 1974 ; Vérités sur Suez 1956, Paris, 1978 (avec coll.) ; L’aventure du Viet-Minh, Paris, 1980 (avec coll.) ; Baden 68, Paris, 1983 ; Le front saharien, du chameau au parachute, Tropiques, revue des troupes coloniales, n° 365, août-septembre 1954, p. 62-67. Suzanne Massu, Quand j’étais rochambelle, Paris, 1969 ; Un commandant pas comme les autres, Paris, 1971.

J. Vial, Le Maroc héroïque, Paris, 1938 ; G. Riff, Combats de Libération, Dabo, Saverne, Strasbourg, 19-13 novembre 1944, Saverne, 1946 ; J. Granier, Et Leclerc prit Strasbourg, Strasbourg, 1970, p. 83-89, 98, 103-105, 128, 260 ; Dom A. Pelletier, Armorial général de Lorraine et du Barrois, I, 1ère par­tie, Paris, 1974, p. 544-545 ; E. Bergot, La 2e D.B., Paris, 1980 ;B. L’Huillier, Strasbourg sous l’occupation allemande et sa libération en 1944, Revue historique de l’armée, 1981, p. 131 -150 ; Bottin mondain, Paris, 1983, p. 1000 ; B. Marin, Massu à cœur ouvert, Paris, 1985 ; J. Hadey, Ils ont rejoint de Gaulle, Strasbourg, 1990, p. 47 et 56 (G. Riff) ; M. Dufresne, Mes souvenirs d’engagé dans la 2e D.B. (août 1944 - juin 1945), ASAVS, 1990, p. 141-148 ; Who’s who in France, 1991-1992 ; H. Heitz, Saverne et la France, Saverne, 1992 ; J. Valynseele, D. Grando, A la découverte de leurs racines, Paris, 1994, p. 124-125 et 204.

Portrait: Le lieutenant-colonel Massu décoré par le général Leclerc, Sept ans avec Leclerc, op.cit.

 

Yves Bonnel

 

 

MASSU Jacques Emile Charles Marie (Complément) 

Décédé le 26 octobre 2000 à Conflans-sur-Loing (Loiret).

 

Philippe Legin





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site