Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


MARLAND Philippe, Henri, Marie, Pierre

Préfet (C) (* Saint-Florentin, Yonne 17.1.1947).

∞ 6.4.1968 à Muriel Militello (* Nice 30.7.1943 ; élue député RPR des Alpes Maritimes le 16.6.2002) ; une fille. A fréquenté l'école Fénelon, le lycée Condorcet et la Faculté de Droit de Paris. Licence en droit et diplôme de l'Institut d'Etudes politiques de Paris. Après des stages auprès du gouverneur de la Polynésie française et du préfet de la Sarthe, il a intégré l'ENA en 1971. A sa sortie, il est entré dans la carrière préfectorale. Il a notamment été sous-préfet de Metz-campagne en 1982, secrétaire général de la Nouvelle-Calédonie et dépendances (1982-1984). Sous-directeur des affaires sociales au cabinet du préfet de police de Paris (1984-1986), il est devenu chef de cabinet d'Alain Juppé, ministre délégué chargé du budget (1986-1987). Il a été nommé préfet en 1992. Edouard Balladur, Premier ministre, l'a choisi comme conseiller pour les affaires intérieures en 1993. Après avoir été préfet des Alpes-Maritimes de 1995 à 1998, il a succédé à Patrice Magnier © au mois de janvier 1999 en qualité de préfet de la Région Alsace et du Bas-Rhin. Il a eu à organiser le référendum du 24 septembre 2000 et à traiter des dossiers difficiles (sécurité publique, décharges publiques...) où son franc parler avait pu irriter les élus (conseillers généraux et maires). Nommé directeur du cabinet civil et militaire de Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, il a quitté Strasbourg en 2002. Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'Ordre national du Mérite.

 

DNA, 17.12.1998, 10.9.2000, 31.1.2002; Who's who in France, 2004, p.1352.

Jean-Pierre Kintz

 

MARLAND Philippe Henri Marie Pierre (complément)

De 2007 à 2009, ambassadeur, représentant permanent de la France à l’OCDE. En 2010, nommé conseiller maître en service extraordinaire à la Cour des comptes.

Philippe Legin





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site