Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


LUSCINIUS Ottmar NACHTGALL, dit

 

Musicien, théoricien de la musique, humaniste (★ Strasbourg 1480 † Fribourg-en-Brisgau 5.9.1537).

L. subit l’influence de Geiler  de Kaysersberg © et de Wimpfeling © avant d'étudier à Heidelberg (1494-1496), à Vienne (où il étudia également l’orgue et la composition auprès de W. Grefinger, et où il écouta et admira le maître de l’orgue Paul Hofhaimer), à Louvain, à Paris (où il étudia la théologie et le grec), à Padoue (doctorat en droit), à Augsbourg. En 1514, après avoir beaucoup voyagé, jusqu’en Grèce et au Moyen-Orient, il revint à Strasbourg, où il fit partie de la Sodalitas litteraria Argentinensis (Société littéraire strasbourgeoise), étonnant ses collègues par sa culture grecque et ses dons d'organiste.

De 1515 à 1520, il fut organiste à l’église St-Thomas de Strasbourg. Il n’adhéra pas à la Réforme et quitta Strasbourg pour être prédicateur à Augsbourg (1523-1528), où il fut reçu chanoine. La Réforme l'en chassa et il s’établit à Fribourg-en-Brisgau comme prédicateur à la cathédrale.

Musicien, philologue, helléniste, juriste, théologien, il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages dont deux traités musicaux : Musurgia seu Praxis Musicae (Strasbourg,1536) et Musicae Institutiones (Strasbourg, 1595), conférences sur la musique faites à Vienne. La tablature d’orgue de Leonhard Kleber publiée par H.J. Moser, Frühmeister der deutschen Orgetkunst, Leipzig, 1930, contient 3 pièces d’orgue de L.J.F. Lobstein, Beiträge zur Geschichte der Musik und des Theaters im Elsass und besonders in Strassburg, Strasbourg, 1840, p. 58 ; Ch. Schmidt, Histoire littéraire de l’Alsace à la fin du XVe et au commencement du XVIe siècle, Paris, 1875, t. II ; Vogeleis, 1911, p. 185-192 ; Th. Gérold, Les plus anciennes mélodies de l'Eglise protestante de Strasbourg et leurs auteurs, RHPR, Paris, 1928; Y. Rokseth, O. Nachtgall, dit Luscinius, dans L'humanisme en Alsace, Paris, 1939 ; F. Ritter, Histoire de l'imprimerie alsacienne aux XV et XVIe s., Strasbourg, 1955, p. 159, 167, 175, 511, 515, 516, 522; Die Musik in Geschichte und Gegenwart, 8, Cassel, 1960, col. 1327-1328; Riemann Musik-Lexikon II, 1961, p. 114 ; The New Grove Dictionnary of musik and musician, 11, Londres, 1980, p. 340; M. Usher-Chrisman, Bibliography of Strasbourg imprints, 1480-1599, New Haven, 1982; EA IX, 1984, p. 5460-5466 ; Dictionnaire de la Musique II, 1986, p. 755.

 

Jean Happel

 

Rectificatif :

Jean Happel nous a communiqué une "coquille" dans sa notice, dont voici le rectificatif : 

Musicae Institutiones (Strasbourg,1515)

 

Jean Happel (novembre 2013)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site