Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BURGUBURU Henri Joseph Pierre

Médecin, animateur social et homme politique (C) (★ Wissembourg 4.7.1869 † Strasbourg 8.6.1933).

Fils d’Henri Burguburu, juge d’instruction, et de Marie Schroth. ∞ 8.1.1898 à Strasbourg Jeanne Allonas. Après des études de médecine à Strasbourg et Wurtzbourg, il s’installa à Strasbourg. Il fut membre de nombreuses associations catholiques de bienfaisance ; vice-président de Caritas de 1897 à 1933, président du Secours aux étudiants catholiques d’Alsace de 1901 à 1933 et président général des Conférences de Saint Vincent de Paul du diocèse de 1912 à 1933. En 1905, il présida le comité local d’organisation du Katholikentag allemand à Strasbourg. En 1907, il entra au Comité central du Katholikentag. Il fut membre de la première association politique des catholiques strasbourgeois, le Katholischer Wahlverein der Volkspartei, fondé en 1895. Il siégea au conseil municipal de Strasbourg de 1901 à 1913. Favorable au ralliement des catholiques alsaciens au parti du Zentrum, il fut l’un des fondateurs et le premier président du Strassburger Zentrumsverein en 1902. Choisi en 1903 pour présider le premier parti catholique alsacien-lorrain, l’Elsass-Lothringische Landespartei, il présida, de 1906 à 1910, le Centre alsacien-lorrain qui lui succéda. En 1907, il fut candidat aux élections au Reichstag dans la circonscription de Strasbourg. Battu en 1910, lors des élections au Landesausschuss, il démissionna de la présidence du parti pour protester contre l’attitude de l’abbé Wetterlé © et de Wiltberger ©, qu’il rendait responsables de son échec. Nommé Medizinalrat für Gewerbe und Hygiene en 1913, il dut cesser toute activité politique et se consacra dorénavant aux associations de bienfaisance, contribuant au développement des jardins ouvriers, dont il présida la fédération alsacienne de 1921 à 1927. En 1921, il devint trésorier de la Ligue des catholiques d’Alsace.

État-civil de Wissembourg et de Strasbourg ; Elsässer des 10 et 12.6.1933 ; C. Baechler, Le parti catholique alsacien 1890-1939. Du Reichsland à la République jacobine, Strasbourg, 1982.

Christian Baechler (1984)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site