Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BOEGNER

Famille de Strasbourg, connue depuis Jean-Jacques, magasinier en 1679. Après un passage à Loerrach, Bade, elle revint à Strasbourg à la fin du XVIIIe siècle.

1. Charles Henri,

professeur, (Pl) (★ Strasbourg 5.12.1800 † Strasbourg 5.12.1881). Fils de Jean Frédéric Boegner, commerçant, et de Marie Catherine Rehm. ∞ I 27.5.1828 à Riquewihr Wilhelmine Lemp, fille de notaire ; ∞ II 6.4.1844 à Strasbourg Sophie Pauline Steinheil, sœur de l’industriel et député Gustave Steinheil. Études au Gymnase protestant et à la faculté de Théologie de Strasbourg, professeur de lettres au Gymnase de 1824 à 1881, il a tenu longtemps pension pour ses élèves : l’un des fondateurs de l’établissement des Diaconesses, il assura pendant 42 ans le secrétariat de la Société évangélique.

2. Charles Frédéric,

pasteur, (Pl) (★ Strasbourg 22.4.1829 † Strasbourg 13.10.1896). Fils de Charles-Henri Boegner © . ∞ 16.2.1860 Caroline Rose Weber, de Mulhouse. Études au Gymnase et à la faculté de Théologie de Strasbourg, voyages en Allemagne ; pasteur à Bône, Algérie, 1855-1858, Beblenheim 1858-1867, Saint-Pierre-le-Vieux de Strasbourg 1867-1892 ; président du consistoire 1881-1892, aumônier de l’établissement des Diaconesses de 1890 à sa mort.

3. Paul Henri Gustave,

préfet, (Pl) puis (Pr) (★ Strasbourg 29.1.1845 † Paris, 14e, 15.10.1918). Fils de Charles-Henri Boegner ©. ∞ 12.12.1871 à Fouday Jenny Fallot (★ 1848 † 1911), sœur du pasteur Tommy Fallot © et petite-fille de l’industriel Daniel Legrand © ; 3 enfants, dont André, qui suit, et Marc (★ Épinal 1881 † Paris 1971) de l’Académie française, pasteur et théologien, président de la Fédération protestante de France, de la Société des missions de Paris et du Conseil œcuménique des Églises. Études au Gymnase et à la Faculté de Droit de Strasbourg ; avocat au barreau ; garde national pendant le siège de 1870, il parvint à s’échapper, gagna Lyon par la Suisse et s’engagea dans la 2e légion de marche du Rhône. L’ancien préfet éphémère du Bas-Rhin, Valentin ©, se l’attacha comme chef de son cabinet à la préfecture du Rhône (3.2.1871 ) et dès lors il suivit la carrière préfectorale : secrétaire général du Tarn 12.2.1872, des Ardennes 11.6.1873, sous-préfet de Nantua 28.10.1875, de Saint-Dié 25.4.1876, remplacé 24.5.1877, préfet des Vosges 20.12.1877, du Loiret 24.1.1887, de Seine-et-Marne 25.7.1898 ; préfet honoraire 30.6.1906 ; il était alors le doyen des préfets de France par ses états de service. Républicain convaincu, jugé même un peu doctrinaire par le préfet des Ardennes en 1875. Chevalier de la Légion d’honneur 4.2.1880, officier 12.7.1886, commandeur 26.7.1897, grand officier 21.7.1906. Officier de l’Instruction publique.

4. Alfred Édouard,

pasteur, (Pr) (★ Strasbourg 2.8.1851 † La Rochelle 24.2.1912). Fils de Charles-Henri Boegner ©. ∞ 1876 Émilie Duhault de Pressensé. Études au Gymnase et à la Faculté de Théologie de Strasbourg (1869), opta à sa majorité pour la France, et poursuivit ses études à Montauban (1871) ; pasteur au Fresnoy, Somme, 1876-1879, sous-directeur 1879-1882, puis directeur 1882-1912 de la Société des missions de Paris à laquelle il donna une impulsion décisive en restant soucieux de l’indépendance de la mission évangélique à l’égard de l’État ; son poste l’amena à voyager au Lessouto, à Madagascar, en Angleterre et aux Etats-Unis. Il mourut à la fin d’un culte qu’il
présidait à la Rochelle et fut enterré à Châtillon, Seine.

5. André Louis,

pasteur, (Pr) (★ Epinal 22.8.1878 † 1970). Fils de Charles-Henri Boegner ©. ∞ Berthe Hérubel, de Rouen (★ 1879 † 1974). Il exerça notamment son ministère à Strasbourg, paroisse réformée Saint-Paul, de 1921 à 1939, puis durant l’évacuation à Limoges en 1939-40.

Archives nationales, F 1 b I 442 (dossier du Préfet Paul Boegner), Légion d’honneur 266 (4) ; Annuaire de l’administration préfectorale, Paris, 1892 ; Dictionnaire de biographie française, 1951, p. 766 ; M.-J. Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, p. 68-69, n° 472-475 ; Jouve, Les Alsaciens-Lorrains, Dictionnaire et album, t. 1, Paris, 1896. - Portrait du préfet Paul Boegner, 1897, dans la préface de Ch. Pfister pour son « Journal du siège de Strasbourg en 1870 », La Vie en Alsace, 1929, p. 145-146.

Christian Wolff (1984)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site