Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BEUTHER Michel

Historien et traducteur, professeur, (Pl) (★ Karlstadt sur le Main, 18.10 ou 11.1522 † Strassourg 27.10.1587).

Fils de Michel Beuther et de (?) Drach (Trach). ∞ 1562 Marguerite Reuss, fille d’André Reuss, bourgeois de Mayence. Une longue formation en de nombreuses villes et régions d’Europe, entre autres à Marburg, Wittenberg (dans l’entourage immédiat de Melanchton et de Luther qu’il fréquente) Poitiers (ét. jurid.), Padoue, (ét. médecine), Ferrare (où doctorat en droit et droit canonique en 1554). Après avoir enseigné à Greifswald, il fut nommé en 1565 à la chaire d’histoire de l’Académie de Strasbourg dont il sera le premier doyen (1567 -1569). Il fut en outre conseiller de l’évêque de Würzburg et bibliothécaire de l’électeur Palatin. Il introduisit à Strasbourg un enseignement scientifique de l’histoire et participa activement à la mise en place de nouvelles méthodes pédagogiques. Il prend la défense d’Aristote, analyse le droit public du Saint-Empire et étudie l’histoire des tribus germaniques. Il s’intéresse notamment au problème des premiers habitants de l’Alsace.

 

La continuation et la traduction des Commentaires de Sleidan, dont il assure une douzaine d’éditions ; Édition et commentaire de Tacite ; traduit en haut-allemand, les Mémoires de Philippe de Commines et le poème épique bas-allemand, Reinecke Fuchs. A entrepris une réforme de l’orthographe du n.h.a.

Rod. Reuss, De scriptoribus rerum alsaticarum historicis, 1897, p. 91, 92, 105, 129 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, Rixheim, t. 1, 1909I ; O. Jung, « M.B. aus Karlstadt » Verôffentl. z. Pfälzr Kirchengesch., H.5., 1954 ; Neue deutsche Biographie t. Il, p. 202 où sources et œuvres ; A. Schindling, p. 273 et passim (cf. Index) où liste des œuvres. Portrait : par P. Aubry, 1581 et I. Brunn, 1587.

Marcel Thomann (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site