Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BETZ

Famille d’officiers d’armée (Pl puis Pr et C), originaire de Füssen (Bavière).

Représentée en Alsace par Guillaume, grand veneur du comte de Ribeaupierre 1627, 1630. ∞ Anne Marie Pauwel. Son fils Frédéric (★ 1598 † Altkirch 16.11.1657, célib.), chancelier du duc Bernard de Saxe-Weimar et chargé par lui et par le major-général d’Erlach de missions diplomatiques auprès de la cour de France, reçut de Louis XIII avec son frère qui suit, la seigneurie d’Altkirch le 29.7.1641, que Louis XIV remit ensuite à Mazarin en 1658. Philippe, son cadet (★ 1600 † Altkirch 26.7.1655), célibataire, colonel de cavalerie au service successif de plusieurs princes, puis de Bernard de Saxe-Weimar qui le chargea également de missions auprès de Louis XIII. Après le siège de Brisach (1639) et la mort de son chef, il servit le roi et combattit sous Rosen, Guébriant et Turenne. Admis à la retraite avec le brevet de maréchal de camp le 28.1.1650, pour raisons de santé, il se retira dans ses terres. Du mariage de leur sœur Anne avec Samuel Genin, de Sainte-Marie-aux-Mines, vint David Genin de Betz (★ Sainte-Marie 1631 † Fulleren 22.3.1681, ∞ à Mulhouse 15.9.1667 Esther de la Maisonneuve), officier de cavalerie, capitaine et major au régiment de Rosen, qui se distingua à la bataille de Senef, 1675, et abjura le protestantisme à Mertzen le 12.2.1681 ; seigneur de Fulleren. Son fils David Nicolas, (Pr puis C) (bapt. Bâle 2.11.1676 † Fulleren 26.6.1750), ∞ à Mertzen 31.3.1712 Élisabeth de Montguion. Le fils de celui-ci, François Chrétien de Betz, (C) (★ Fulleren 12.8.1720 † Altkirch 17.5.1782), ∞ à Lure 21.3.1764 Victoire de Vault, lieutenant colonel, chevalier de Saint-Louis, eut encore un fils officier. La famille disparut d’Alsace à la Révolution.

Ph. Mieg, « Les Betz d’Altkirch et de Fulleren », Revue d’Alsace, 76, 1929, p. 473-494.

Christian Wolff (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site