Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BETHE Albrecht Théodor Julius

Physiologue et biologiste (Pl) (★ Stettin 25.4.1872 † 1954). Après des études de philosophie à Munich, docteur ès lettres (1895), études de médecine à Berlin, puis à Strasbourg (doctorat 1898, med. habil.), Privatdozent (1899) et professeur de médecine à Strasbourg (1906-1911), ensuite à Kiel professeur de physiologie. Après 1918, professeur à Francfort, « démissionné » en 1937, reprit son service en 1945. Une expérience célèbre : a lâché un essaim d’abeilles dans la cour de l’Hôtel de ville de Strasbourg (endroit où elles n’avaient jamais été) et chronométré leur retour dans le jardin de l’Institut de Physiologie. (En 1973, le prix Nobel est décerné à trois physiologistes dont l’autrichien Karl von Frisch qui élucida le mécanisme de l’orientation des abeilles et leur langage). Bethe était partisan de la « théorie des réseaux », donc de la continuité des cellules nerveuses (théorie rejetée au profit de la contiguïté des neurones). Ouvrage important : a participé avec Bergmann et Emden (circulation sanguine - 1926) au Handbuch der normalen und pathologischen Physiologie - Berlin, 1921 à 1930, 18 volumes.

 

Archives départementales du Bas-Rhin, AL 103, 314.





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site