Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BÉROT Bernard

Professeur à la faculté de Médecine de Strasbourg (★ Bagnières-de-Bigorre 3.3.1768 t Strasbourg 21.3.1832).

Fils de Jean Bérot, papetier, et d’Anne Lias. ∞ Justine Françoise Louise Olinet. Élève en chirurgie à Bordeaux, puis aux écoles de Paris (élève de Desault, prosecteur de Boyer). Chirurgien de première classe aux armées de la République. Nommé professeur adjoint d’anatomie et de physiologie à l’ouverture de l’école de Santé de Strasbourg, il partagea cet enseignement avec Thomas Lauth, titulaire de la chaire. Après la transformation des écoles en facultés (1806), il reçut la charge de la première chaire de physiologie, qu’il conserva après que Dupuytren, inspecteur de l’Université, lui eût confié en 1817, la clinique chirurgicale. Il fut élu adjoint correspondant de l’Académie de médecine pour la section de chirurgie le 5.7.1825. Une santé précaire le contraignit cependant à se limiter, au bout de quelques années, au premier enseignement, jusqu’à son décès, survenu à la suite d’une hémoptysie. Acquis à la physiologie expérimentale, il professait une doctrine éclectique. Bérot n’a laissé qu’un opuscule consacré à des Propositions physiologiques (Strasbourg, s.d., 14 p.) ainsi qu’un compte-rendu des travaux de l’École (séance publique du 3e jour de nov. 1806, s.d., 14 p.).

 

Archives municipales de Bagnières-de-Bigorre, registre des actes de naissance, année 1768 ; Archives municipales de Strasbourg, reg. des décès 1832, n° 594 ; Archives du Service historique de l’Armée, Vincennes. R. Cailliot, Éloge de Bérot. Séance publique de la Faulté. de médecine. de Strasbourg du 27 déc. 1832, Strasbourg, 1833, p. 470 ; Macquart, Séance publ. de l’École spéciale. de médecine de Strasbourg du 1er Brumaire an XII. s.l. s.d., p. 10 et 11 ; Th. Vetter, Bernard Bérot (1768-1832) et la physiologie strasbourgeoise, 94e congrès des sociétés savantes, Pau, 1969, Sciences, t. l, p. 141-149.

Théodore Vetter (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site