Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BERNER Alexander, (Bernher)

Employé de l’assistance publique, écrivain religieux, (Pl puis schwenckfeldien). (★ « Gissingen » (Kissingen, Franconie ? ) vers 1500 † Strasbourg 1558, oct. au plus tard). ∞ Strasbourg début déc. 1524, Anna, fille du pêcheur Caspar Meytag, et devint par là bourgeois le 13.12.1524. D’abord relieur, sachant le latin, il entre en 1528 comme Knecht au service du Gemein Almosen, le service municipal d’assistance publique créé en 1523. En 1530 il devient Diakon, surveillant de ce service et fut envoyé en 1531 à Nürnberg et dans les villes et territoires d’Allemagne du Sud et de Suisse pour y étudier les institutions d’assistance publique. Devenu disciple de Schwenkfeld et suspect d’anabaptisme, il fut banni le 4.5.1535 et se rendit probablement en Souabe auprès de Schwenckfeld et des adhérents de celui-ci. Servant occasionnellement d’informateur du Magistrat dans ces régions, il put de nouveau rentrer à Strasbourg en 1548.

Auteur d’un intéressant rapport sur sa mission de 1531, publié dans Otto Winckelmann, Das Fürsorgewesen der Stadt Strassburg vor und nach der Reformation, Leipzig, 1922, II, p. 266-283, et de trois opuscules prenant la défense de Schwenckfeld : a) Verantwortung für Herr Caspar Schwenckfelden, s.l., sept. 1552 ; b) Judicium eines predigers in der Schlesien über M. Flacii lllyrici büchlin... wider C. Schwenckfeld, s.l., 1553 ; c) Judicium auff Flacii Illyrici letzt büchlin... an die von Strassburg, s. l., 1557, (republiés dans le Corpus Schwenckfeidianorum, t. XIII, no 821 et 871, et t. XVI, n° 1055).

O.  Winckelmann, Fürsorgewesen, op. cit., I, p. 92, II, p. 89, 184, etc. Corpus Schwenckf., op. cit. t. V, no 272 et passim ; Quellen zur Gesch. d. Täufer, t. VII, hsg. v. M. Krebs & H.G. Rott, 1959, p. 337-338, t. VIII, p. 449, et les vol. suiv. concernant la ville de Strasbourg (à paraître).

Jean Rott (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site