Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BERGMANN Frédéric Guillaume

Philologue (★ Strasbourg 9.2.1812 † Strasbourg 13.11.1887).

Fils d’Antoine Joseph Bergmann © et de Sophie Rœssel (1776 † 1857). Frère de Charles Théodore Bergmann © et Gustave Bergmann ©. ∞ 21.8.1841 Émilie Bartholmé, fille de Chrétien Jacques Bartholmé, marchand de vins, et de Marguerite Élise Knoderer. Elle était la sœur de Louise Bartholmé, (1814 † 1883), épouse de Schneegans, archiviste, et mère de Louis Schneegans, auteur dramatique. Études : Gymnase, puis Séminaire protestant, faculté de Théologie, puis à Paris, Berlin et Gœttingen. Professeur de littérature à la faculté des Lettres de 1840 à 1872, puis à l’université impériale (1872-1877). Doyen de 1860 à 1871. Membre de la commission royale des Langues de Bologne, de l’Académie des Sciences de Palerme, de l’Académie des Sciences d’Aci-Reale. Ami de Proudhon, il fut un de ses exécuteurs testamentaires, et mêlé au procès qui suivit la parution d’un ouvrage posthume ; ne s’en sortit que grâce à l’intervention de son ami Sainte-Beuve. Membre du consistoire de l’église Saint-Nicolas et du Consistoire supérieur. Chevalier de la Légion d’honneur. Titulaire de la croix de l’Étoile Polaire, de Saint-Maurice et de Saint-Lazare d’Italie.

Nombreuses publications

Archéologie et Histoire

De religione Arabum anteislamica, Argent., 1834 ; Les Amazones dans l’Histoire et dans la Fable, Colmar, 1852 ; Les peuples primitifs de la race de Jafète, Colmar, 1853 ; Les Scythes, les ancêtres des peuples germaniques et slaves, Colmar, 1858 ; Les Gètes, ou la filiation généalogique des Scythes aux Gètes et des Gètes aux Germains et aux Scandinaves, Strasbourg, 1859 ; Origine et signification du nom de Franc, Strasbg., 1866 ; De l’influence exercée par les Slaves sur les Scandinaves dans l’antiquité, Colmar, 1867.

Linguistique

Théorie de la quantité prosodique, Strasbourg, 1839. Traduction allemande par le Dr A. Reclam. Leipzig 1842 ; De linguarum origine atque natura, Argent., 1839 ; L’unité de l’espèce humaine et la pluralité des langues primitives, Paris 1866 ; De l’unité de composition grammaticale et syntactique dans les différentes familles de langues, Paris, 1864 ; Curiosités linguistiques. 1er, 2me, et 3me articles, Colmar, 1870 ; Sprachliche Studien 3me, 4me, 5me série, Strasbourg, 1872 ; Résumé d’Études d’ontologie générale et de linguistique générale, 3me Edition, Paris, 1875 ; Cours de linguistique, fait moyennant l’analyse glossologique des mots de la fable de Lafontaine Le rat de ville et le rat des champs, Paris, 1876.

Philologie & Littérature

Poèmes islandais ; Paris, 1838 ; Les chants de Sôl (Solarliod), Strasbourg, 1858 ; De l’origine et de la signification des romans du Saint-Graal, Strasbourg, 1840. Traduction anglaise Edinburgh, 1870 ; Du génie des races germaniques, Paris, 1859 ; La Prïamèle (Préamble) dans les différentes littératures anciennes et modernes, Strasbourg, 1868 ; La Fascination de Gulfi, 2e édition, Strasbg. & Paris, 1871 ; Le message de Skirnir et les dits de Grimnir, Strasbourg, 1871 ; Strassburger Volksgespraeche, Strasb. 1873 ; Das Graubartslied (Harbardsliod), Leipzig, 1872 ; Vielgewandts Sprüche und Groâ’s Zaubersang, Strasbourg, 1874 ; Weggewohnts Lied, Odins Raben-Orakelsang, und der Seherin Woraussicht, Strassburg, 1876 ; Rigssprüche und das Hyndlalied, Strassburg, 1876 ; Des Hehren Sprüche, Thryms-Sagelied, Hymis-Sagelied, Loki’s Wortstreit, Strassburg, 1878 ; Die Edda-Gedichte der nordischen Heldensage, Strassburg, 1879 ; En préparation : Gedichte des Skalden (Kritisch hergestellt übersetzt und erklaert). Les poésies lyriques de Dante. Dante , sa vie et ses œuvres 2e édit., Strasbourg, 1881. 1 re édit. 1866 ; Traduction du Cantique des Cantiques, de la Sapience de Salomon et du Livre de Jonas.

Chronique familiale d’Antoine Joseph Bergmann et de ses descendants ; Rod. Reuss : « article nécrologique » Le Progrès Religieux, 19.11.1887 ; Kirchenbote, 19.11.1887; Journal d’Alsace-Lorraine, 15.11.1887 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l'Alsace, Rixheim, 1909, I, p. 129; M.-J. Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, I, n° 311, p. 52 ; Neue Deutsche Biographie, II, p. 87-88 ; Dictionnaire de biographie française VI, 1954, c. 10.

Jean-Marie Quelqueger (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site