Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BERETZ Alain

Universitaire, professeur de pharmacologie, président de l’université de Strasbourg (★ 13.02.1954 à Strasbourg), marié, 3 enfants.

Fils et petit-fils de pharmacien, son grand-père a racheté l’officine à l’enseigne de l’Homme de Fer à Strasbourg. Après des études secondaires au collège et au lycée Kléber, il entre à la faculté de pharmacie de l’université Louis Pasteur. Pharmacien (1976) puis docteur de 3e cycle (1979), il effectue un stage post-doctoral au Weizmann Institute of Science à Rehovot en Israël (1980-1981), puis est chargé de recherche à l’INSERM, au Centre de transfusion sanguine à Strasbourg (1984-1990). Docteur d’état en sciences médicales (1990), il est professeur de pharmacologie à la faculté de pharmacie de Strasbourg, membre du laboratoire de biophotonique et de pharmacologie (UMR CNRS/Université de Strasbourg 7213). Son activité de recherche porte sur trois grands domaines : la pharmacologie des substances naturelles (en particulier les polyphénols végétaux), la pharmacologie antithrombotique (plaquettes, endothélium) et la pharmacologie vasculaire en particulier l’étude des pathologies vasculaires prolifératives chroniques. Il est l’auteur ou co-auteur de plusieurs articles scientifiques publiés dans des revues internationales à comité de lecture et a dirigé 57 thèses de doctorat.

À l’université Louis Pasteur, il occupe de nombreuses responsabilités pédagogiques et administratives : membre de la commission des études doctorales (1993-2005), élu au conseil de la faculté de pharmacie (1993-2007), directeur adjoint responsable de la scolarité et membre élu du conseil scientifique (1999-2002), vice-président de l’université chargé des relations avec les entreprises et de la valorisation (2001-2006), puis membre élu du conseil d’administration (2006-2007), et enfin, président de l’université Louis Pasteur (du 21 juin 2007 au 18 décembre 2008). Il est par ailleurs membre du Conseil national de la propriété industrielle (2006-2010).

Le 18 décembre 2008, il est élu premier président de l’université de Strasbourg, née le 1er janvier 2009 de la fusion des trois universités strasbourgeoises : l’université Louis Pasteur Strasbourg 1 (sciences et médecine), l’université Marc Bloch Strasbourg 2 (lettres et sciences humaines) et l’université Robert Schumann Strasbourg 3 (droit et sciences politiques). Cette fusion fait de l’université de Strasbourg, devenue autonome à la même date, la plus grande université de province (43 000 étudiants et 4 500 salariés).

Alain Beretz est membre du Board of directors de la Ligue européenne des universités de recherche (LERU), un réseau européen de 21 universités (janvier 2011), et président de l’université du Rhin supérieur (EUCOR), autre réseau européen de 5 universités : les universités de Strasbourg et de Haute-Alsace pour la France, le Karlsruher Institut für Technologie et l’université de Fribourg-en-Brisgau pour l’Allemagne, et l’université de Bâle pour la Suisse (décembre 2011-décembre 2012). Réélu président de l’université de Strasbourg pour 4 ans le 18 décembre 2012, il est élu président du LERU le 19 novembre 2013 (entré en fonction le 18 mai 2014). Il est membre du Conseil suisse d’accréditation des hautes écoles (depuis février 2015), siège au CNESER (depuis octobre 2015) et il est également membre du conseil de surveillance de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Il préside « Le Campus européen », premier Groupement européen de coopération territoriale créé le 9 décembre 2015, regroupant les 5 universités membres de l’EUCOR (11 mai 2016).

Alain Beretz démissionne de ses fonctions de président de l’université de Strasbourg 3 mois avant la fin de son second mandat en raison de sa nomination le 15 septembre 2016 comme directeur général de la recherche et de l’innovation au secrétariat d’état à l’enseignement supérieur et à la recherche. Il est membre du conseil d’administration de l’INSERM, membre du conseil d’administration du CNRS, membre du conseil d’administration de l’ANR (depuis le 22 septembre 2016) et membre suppléant du conseil d’administration de l’établissement public d’aménagement de Paris-Saclay (depuis le 27 octobre 2016) en qualité de représentant titulaire du ministre chargé de la Recherche. Sous sa présidence, l’université de Strasbourg a obtenu deux prix Nobel (Jules Hoffmann, prix Nobel de Physiologie ou Médecine en 2011 et Martin Karplus Prix Nobel de Chimie en 2013) et a intégré le Top 100 du classement de Shanghai (87e en 2015).

Chevalier de la Légion d’honneur (2010), Commandeur dans l’Ordre des Palmes académiques (2014).

 

Sources : DNA du 18.12.2012, 11.05.2016, 14.09.2016, L’Alsace, 22.04.2013, 14.09.2016, Rue 89 Strasbourg, 18.12.2014, Libération, 20.10.2008, Le Monde, 14.01.2013. Curriculum vitae (mars 2010), biographie sur educpros.fr (màj en novembre 2016).

 

Nicolas Lefort (novembre 2016)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site