Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BÉRAIN, le père Pierre-Martin

Erudit (★ Paris avant 1700 † Haslach 18.10.1758 après un gouvernement de vingt neuf ans). Il devint chanoine, puis 37e prévôt de la collégiale de Haslach, élu par le chapitre le 11.10.1729. Il se rattache directement à une illustre dynastie d’artistes lorrains, les Leclerc, dits Bérain. Il est le fils de Jean II Bérain le Jeune (★ Paris vers 1678 † 3 juillet 1726), dessinateur ordinaire, attaché à la chambre et au cabinet du Roi, créateur et metteur en scène des cérémonies funèbres organisées à la mémoire du Dauphin et de Louis XIV. Il est aussi le petit-fils de Jean I Bérain le Vieux (★ Saint-Mihiel, Meuse, vers 1639 † Galeries du Louvre 24.1.1709 ou 1711), pontife et oracle en matière d’ornementation, adaptateur inventif et fécond de Raphaël à la cour du Roi-Soleil. À peine âgé de vingt ans, le père Pierre-Martin Bérain lui-même peut déjà s’intituler chanoine et custos de Haslach, lorsque paraissent à Strasbourg, en 1717, aux imprimeries de Jean Pistorius, ses Mémoires historiques sur le règne des trois Dagoberts au sujet des fondations de plusieurs églises d’Alsace faites par le saint roi Dagobert II, et particulièrement de la fondation collégiale d’Haslach, avec un Abrégé de la vie de saint Florent, son patron, évêque de Strasbourg, et une dissertation critique sur sa chartre (sic). Opuscule remarquable à tout point de vue, en avance sur l’époque par ses critiques d’archives, son souci scientifique d’exactitude et d’authenticité, et dont le jeune auteur, en véritable pionnier, trace ainsi magistralement la voie aux éminents historiens d’Alsace que s’avèrent par la suite, en plein siècle des. Lumières, les Schoepflin et les Grandidier.

Coccius, Dagobertus rex Argentinensis episcopatus Fundator, Molsheim, 1625, in-4° (charte apocryphe) ; Père P. M. Bérain, Mémoires historiques. Strasbourg MDCCXVII, conservés à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg; Gatrio, Das Breuschtal, Rixheim, 1883, p. 278 et p. 415-416 ; La Grande Encyclopédie VI, 1891, p. 250-251 ; Grandidier, Nouvelles œuvres inédites, Colmar, 1897-1900, t. Il, p. 52-53 et t. III, p. 90 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l'Alsace, Rixheim, 1909, I, p. 120 ; Dictionnaire encyctopédique Quillet, I, 1946, p. 424 ; Bénézit, Dictionnaire critique... des peintres, sculpteurs, dessinateurs..., Paris 3e éd., 1976, I, 638-639.

Gérard Cames (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site