Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BENOÎT-ROHMER Florence

Présidente d’université, (Pr) (★ Strasbourg 20.9.1952).

Fille d’André Jean Benoît ©, futur doyen de la Faculté de Théologie protestante, et de Françoise Stehelin. Études secondaires à Strasbourg, lycée de jeunes filles puis collège Lucie Berger. Études supérieures de droit à l’Université des Sciences juridiques et sociales de Strasbourg (actuelle Université Robert Schuman - URS). Diplôme d’études approfondies de droit public en 1976 et de droit communautaire en 1978. Docteur d’État du droit public en 1978 (prix de thèse de la faculté de Droit de Strasbourg). Carrière universitaire à Strasbourg : assistante en 1977, maître de conférences en 1984, professeur en 1997. Doyen de la faculté de Droit 2000-2003. Présidente de l’U.R.S. en 2003. A également enseigné au Centre universitaire de Luxembourg et a été invitée par les universités de Bologne, Padoue, Budapest et Belgrade.

Parmi les nombreuses activités universitaires de Florence Benoît-Rohmer, il faut préciser qu’elle assume la vice-présidence du Centre universitaire pour la démocratisation et les droits de l’homme (Venise), elle est conseillère scientifique de l’Institut international de la Démocratie (établi à Strasbourg, dont le siège se situe au Conseil de l’Europe). Membre du Conseil de l’école doctorale de la Faculté de théologie protestante. Elle fait partie du comité de rédaction de l’International Journal of Group Rights et a été responsable d’une autre revue, Europe des Libertés. Florence Benoît-Rohmer a été organisatrice de nombreux colloques consacrés aux droits fondamentaux de l’Union européenne, aux droits de l’homme, aux droits sociaux, à la charte des langues régionales et minoritaires (avril 2002), etc. Florence Benoît-Rohmer est experte consultante auprès du Conseil de l’Europe pour lequel elle a élaboré de nombreux rapports ainsi qu’auprès de l’Union européenne. À Strasbourg, elle siège dans divers conseils d’administration, tels ceux de l’Aumônerie universitaire protestante. Docteur honoris causa de l’Université de Craiova (Roumanie) et de Blagoevgrad (Bulgarie).

Thèse de doctorat : La recevabilité dans le droit du contentieux administratif français, 1984, sous la dir. du professeur Amselek.

Ouvrages ; La question minoritaire en Europe, Strasbourg, 1996 (ouvrage publié en français, traduit en anglais et en albanais) ; The Rebirth of Democracy, twelve Constitutions of Central and Easterne Europe, Strasbourg, 1996, 2e éd. ; Les minorités, quels droits ?, Strasbourg, 1999 ; Le droit du Conseil de l’Europe (en coll. avec H. Klebes), à paraître en 2004.

Publication de nombreux articles dans les revues nationales et étrangères ou ouvrages d’érudition.

Jean-Pierre Kintz (2004)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site