Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BEDROT (us) Jacob (us) (Bedrottus, Pedrott)

Humaniste et professeur de grec. (Pl) (★ Bludenz, Vorarlberg, Autriche, vers 1493/97 † Strasbourg 16.11.1541).

∞ 15… à  Agathe ∞ Immatriculé à Wien, Autriche, 1511/12, où il fut élève de Vadian et devint mag. art. 1515/16 ; accéda à la prêtrise ; inscrit à l’Univ. de Freiburg i. Br. 1521 où il enseigna le grec et les mathématiques et devint doyen de la Fac. des arts ; converti au protestantisme il se réfugia à Strasbourg fin 1524, où il devint bourgeois le 3.7.1525, donna à partir de printemps 1526 des cours de grec et fut visiteur des écoles avec © Hédion ; en 1529 il fut le premier chanoine de Saint-Thomas nommé par la Ville en mois papal et dès 1531 fit fonction de censeur des livres avec © Christian Herlin. Collaborateur zélé des réformateurs strasbourgeois, en particulier de © Bucer, dont il traduisit en latin le traité sur les images (1530), il assura par son active correspondance les relations avec la Suisse et la région du Lac de Constance.

Publia entre autres : Luther, Sermo de fine praeceptorum Dei, Strasbourg, 1527 ; Florus, De gestis Romanorum, Strasbourg, 1528 ; Athénée, Dipnosophistarum I. XV, Bâle, 1535 ; Homeri interpres, Strasbourg, 1539 ; Aristote, Politicorum I. octo, Strasbourg, 1540.

Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l'Alsace, Rixheim, 1909, I, 109 ; Ficker & Winckelmann, Handschriftenproben II, 79 ; surtout Conradin Bonorand, « Jacobus Bedrotus Pludentinus. Beiträge zur Biographie eines Vorarlberger Humanisten », Jb. d. Vorarlberger Landesmuseumsvereins, 1962, p. 75-113 ; C. Bonorand, « Studierende in Strassburg zur Zeit der ersten Reformationsjahrzehnte im Lichte des Briefwechsels Jakob Bedrots aus Bludenz », Montfort, Vierteljahrsschr. für Geschichte und Gegenwartskunde Vorarlbergs, 1973, p. 215-240 ; Anton Schindling, Humanistische Hochschule und freie Reichsstadt. Gymnasium und Akademie in Strassburg 1538-1621, Wiesbaden, 1977, passim.

Jean Rott (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site