Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BECKER

Famille mulhousienne qui retient l’attention par la branche des horticulteurs qui s’illustra à Mulhouse à travers trois générations (1875-1975), un professeur d’université, le romaniste Philippe Auguste Becker ©, qui s’expatria, le peintre Pierre A. Becker ©, qui œuvra surtout à l’étranger. Un trait commun, le sens artistique : floral-paysager chez les premiers, linguistique-littéraire chez le second, pictural-décoratif chez le troisième. Le premier ancêtre connu était un Diebold (Thiébaut), Viehtreiber, dont on peut supposer qu’il vit le jour à Bouquenom dans les années 1580. Le premier Mulhousien Jean Augustin BECKER, tissier (★ Harskirchen 11.10.1782 † Mulhouse 25.3.1860), ∞ à son retour des guerres napoléoniennes Suzanne Lentz (★ 12.8.1790 † 15.12.1851), fille de Philippe Lentz, musicien, de Durstel, et d’Elisabeth Gerber ; il travailla quelque temps à Ober-Langenwaldau, Silésie, avant de s’établir à Mulhouse. Les Becker, de condition modeste jusqu’alors, et bien que fraîchement immigrés, connurent à Mulhouse une ascension sociale rapide, grâce à leur réussite dans les affaires, qui leur ouvrit la voie des alliances avec des familles de l’ancien patriciat ou de notables familles autochtones de la ville et de la région. Un des fils de Jean Augustin Becker, Jean Charles Auguste (★ Ober-Langenwaldau 7.4.1818 † Mulhouse 20.4.1901) fonda une chaudronnerie industrielle, ∞ I 10.7.1851 Élisabeth Baumgartner (Pr) (★ 24.2.1825 † 7.12. 1855), fille de Jean Baumgartner, commissaire de police à Mulhouse, qui laissa des Mémoires de sa vie militaire 1811-1814, (★ 4.4.1791 † 27.4.1837), et d’ÉlisabethSchlumberger (★ 22.8.1803 † 19.12.1851), fille de Jean Jacques S., drapier ; ∞ II 20.7.1860 Amélie Maeder (★ Guebwiller 6.2.1829 † 1.10.1912), fille de Pierre Maeder ©, pasteur réformé de Guebwiller, et d’Anne Christine Hahn. Le romaniste et le peintre sont issus de ce remariage. La branche des horticulteurs est issue de la première union du chaudronnier. Première génération : Jean Auguste (Pr) (★ 21.2.1852 † 18.4.1912), ∞ 4.9.1877 Marie Eugénie Finet (C) (★ Sentheim 8.4.1849 † Moosch 20.1.1928), fille d’un directeur d’usine. Apprentissage à Bollwilier, 1867-1870 ; stages en Italie, Belgique, Angleterre, France. Création à Mulhouse, en 1876, d’une entreprise horticole de réputation internationale. Exposant couronné de hautes distinctions, membre de nombreux jurys, fondateur-président en 1905 de la Société des jardiniers (indépendants) d’Alsace-Lorraine.

Deuxième génération : ses fils, André et Maurice. André BECKER (C) (★ 5.7.1881 † 27.4.1937), ∞ 18.2.1909 Marguerite Sellet (Pr) (★ 15.7.1881 † 30.6.1964). Architecte paysagiste, ses créations de parcs et jardins lui valurent un grand renom, commandeur du Mérite Agricole, conférencier très apprécié. Son cadet fut Maurice BECKER ©. En 1937, l’entreprise de la rue Vauban (10 ha dont 20 000 m2 de serres), avec le magasin d’articles horticoles de la rue du Sauvage, employait une centaine de personnes. Une sœur d’André et de Maurice, Jeanne BECK (★ 1878 † 1957), épouse de Karl Schlumpf, fut la mère de Hans et Fritz Schlumpf, de nationalité suisse, patrons dans le Haut-Rhin d’un groupe textile dont la déconfiture fut retentissante, mondialement célèbres pour avoir constitué à Mulhouse la plus belle collection, devenue musée, de voitures automobiles anciennes. Troisième génération : de 1940 à 1980, la direction revint aux deux fils d’André, Jacques (Pr) (★ Mulhouse 19.12.1911), ∞ 21.4. 1936 Marie Magdeleine Vogt (C), apparentée à J. Vogt, découvreur de la potasse en Alsace, sans enfants. Croix de guerre 1939/40, officier du Mérite agricole, membre du Conseil international de la Chasse ; Jean (Pr) (★ Mulhouse 7.1.1914), ingénieur diplômé de l’École nationale supérieure d’horticulture de Versailles, architecte paysagiste, ∞ 12.11.1942 Denise Bir (C), fille de Me Armand Bir et de Marie Froberger, d’une vieille famille sundgovienne ; 5 enfants, responsabilités nombreuses dans des organismes professionnels, syndicaux et autres, création de deux centres d’apprentissage horticole à Mulhouse et Colmar ; officier du Mérite agricole. Les établissements Becker succombèrent en 1975 aux effets d’une procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique.

Jean Becker, Mulhouse : arbre et tableau généalogiques, articles de presse ; Archives départementales du Bas-Rhin, Registres paroissiaux protestants de Sarre-Union, 3 E 434, 37-38, et de Harskirchen, 3 E 182, 1-2 ; Jean-Auguste Becker 1852-1912, Mulhouse, 1912 ; M.-J. Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959 ; L’Alsace, 10.1.1980. Le Paysan du Haut-Rhin, 22.5.1966, p. 7 et 9, 3 portraits.

Théodore Lang (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site