Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BECKER Antoine

Commissaire de police (C), (★ Bergheim 14.1. 1893 ★ Schirmeck (?) août 1944).

Fils d’Alphonse Becker, cultivateur et de Marie Anne Wessner. ∞ 25.11.1921 à Bergheim Amélie Richert. Mobilisé dans l’armée allemande (front d’Orient du 1.9.1916 au 5.1.1919). Journaliste. Entra le 25.5.1920 à la direction des services généraux de police d’Alsace et de Lorraine à Strasbourg comme inspecteur de police spéciale. Chargé de la répression des « menées antinationales ». Joua un rôle important dans la préparation des poursuites contre les autonomistes. Le 15.5.1926, caché dans les toilettes attenant à la salle du Luxhof à Strasbourg, il assista à la réunion organisée par Joseph Rossé © où fut décidée la publication du manifeste du Heimatbund. Témoin à charge au procès de Colmar le 15.5.1928, essaya de démontrer les liens de ce mouvement avec l’Allemagne et notamment Robert Ernst ©, ainsi que d’analyser le dispositif allemand d’agitation et de propagande destiné à l’Alsace-Lorraine. Sa déposition fut tournée en dérision par les avocats de la défense qui lui firent attribuer un rôle antifrançais à un peintre nommé Dürer, « qu’il n’aurait pu poursuivre parce qu’il habitait Berlin ». Promu commissaire de police en 1929. Après la disparition de la direction vers 1935, fut affecté à la circonscription de Strasbourg du contrôle général de la surveillance du territoire. Participa aux poursuites contre Charles Roos © et déposa à son procès au tribunal militaire de Nancy en octobre 1939. Replié en zone Sud en 1940. Commissaire central à Marseille et dénoncé à la Gestapo par un certain Basy. Arrêté le 3.12.1943, déporté au camp de Schirmeck. Torturé et assassiné probablement au camp du Struthof ou pendant son transfert à ce camp. Cité à l’ordre de la nation en avril 1950. La rue où est située l’hôtel de police de Marseille porte son nom.

Archives départementales du Bas-Rhin, D 286 (151), Annuaire administratif du Bas-Rhin, 1928, 1930, 1934, 1935 ; Der Komplott-Prozess von Colmar, Colmar, 1928, p. 120-126 ; L’Alsace libérée, 12.2.1946 et 21.2.1946 ; Dernières Nouvelles d’Alsace, 8.10.1950 ; Nouvel Alsacien, 9.10.1950 ; Ph. Bankwitz, Alsatian autonomist leaders, 1978 et « Les chefs autonomistes alsacien »s, 1980, Saisons d’Alsace, n° 71 ; P. Zind, Elsass-Lothringen (...), Paris , 1979 ; Ch. Béné, L’AIsace dans les griffes nazies, t. 6 (à paraître). - Portrait : Der Komplott-Prozess (...), p. 120.

Guy de Lavareille et Léon Strauss (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site