Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BECK Johann (Hans) Hector

Fils aîné de Hans Georg Beck. Après la mort de son père, il vint à Strasbourg chez son cousin Carl Pleickart (il est immatriculé au Gymnase le 17.5.1638) et auprès « d’autres musiciens réputés dans l’art du violon, du cornet, des violes, des flûtes et de la harpe ». Après un séjour à Worms, on le retrouve à Francfort comme musicien à la Barfüβerkirche, comme l’avait été son père. En 1662, il fut obligé de quitter Francfort. Il retrouvera son poste en 1671-73 après un séjour à Cologne. J. H. Beck était un musicien remarquable: outre une importante collection d’imprimés et de manuscrits musicaux, il possédait une librairie musicale et fabriquait des violons. En 1666, il a publié une anthologie de pièces instrumentales intitulée Continuatio Exercitii Musici. Les 50 premières pièces sont de Beck, les 54 autres sont anonymes. Selon les indications du titre, Beck a ajouté deux parties supplémentaires à ces pièces composées pour un dessus et basse continue. En 1670, un autre recueil, où Beck se livre à la même « adaptation », est paru à Francfort. Johann Hector avait un jeune frère musicien, Johann Heinrich (I), qui le suivit à Strasbourg où il fut immatriculé au Gymnase en 1641).





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site