Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BAUMGARTNER Léon Auguste

Maire (★ Mulhouse 1828 † Sainte-Marie-aux-Mines 4.9.1884).

Fils d’André Baumgartner, directeur de la Société de gaz de Mulhouse, et d’Émilie Koenig. Éτudes au collège de Mulhouse. Activités dans plusieurs entreprises textiles de la région. S’établit à Sainte-Marie-aux-Mines pour œuvrer dans une maison de blanchissage et d’apprêts. Associé à Jean Elmer vers 1854. Seul dirigeant après le décès de ce dernier en 1856, Baumgartner fut ainsi le fondateur d’une entreprise qui subsista jusqu’en 1994. Capitaine commandant la compagnie des pompiers en 1866 (grièvement blessé lors d’un incendie). Il fut élu au conseil municipal de Sainte-Marie-aux-Mines en 1865; adjoint au maire en 1872. Nommé maire par décret impérial en date du 11.9.1879 et à nouveau par celui du 10.1.1882. Sous son mandat, plusieurs projets virent le jour ou furent réalisés dans cette ville de 11523 habitants et 2751 foyers en 1880, à une époque de marasme dans le textile: raccordement des tronçons de chemins de fer de Sainte-Marie-aux-Mines-Saint-Dié (1880), création d’un asile de retraite pour les invalides du travail (1881); achèvement du nouveau collège (1879); création d’un octroi pour équilibrer le budget municipal (1883); création d’une caisse locale d’assurance pour les ouvriers à adhésion obligatoire (1884; Caisse de l’Industrie de Sainte-Marie-aux-Mines); construction d’un tribunal réclamée par l’administration supérieure (1884). Baumgartner avait conçu d’autres projets d’urbanisme: distribution de l’eau potable; amélioration de l’éclairage (au gaz), établissement du téléphone, Personnage convaincu de la préservation du patrimoine, il était membre de la Société pour la conservation des monuments historiques. Ce maire encouragea l’implantation du Club Vosgien dans sa ville et la création de la fanfare Caecilia d’Échery. Président du conseil des Prud’hommes, de l’hôpital civil et de l’hôpital Chenal. Membre du Conseil supérieur de l’instruction publique.

 

R. Mercier, Les maires de Sainte-Marie-aux-Mines, (1870-1919), p. 107-110 (portrait).

Jean-Pierre Kintz (2004)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site