Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BARPFENNIG

Famille de marchands strasbourgeois, signalée du XIVe au XVIe siècle, depuis Rulin (I) Cremer, dit B. à partir de 1368 († v. 1383), jusqu’à Caspar Barpfennig qui résilia son droit de bourgeoisie en 1548 († 1550). Une tour de l’enceinte, près de la porte de l’Hôpital, est appelée Barpfennigturn (1388). La personnalité la plus marquante de la famille fut Rulin (II) Barpfennig, homme politique strasbourgeois (v.1360-1436), fils aîné de Rulin Cremer et de Nese Völtsche. Délégué des marchands au Conseil huit fois, de 1393 à 1424, six fois ammeister de 1399 à 1426 : souscrit le Schwörbrief avec son frère Jean en 1425. Il mena la lutte contre l’évêque Guillaume de Diest et contre le patriciat. Il joua un rôle actif dans l’emprisonnement de l’évêque par le chapitre (1415) et fut cité de ce fait devant le concile de Constance, qui l’excommunia, puis le releva cinq mois plus tard. Ammeister en 1419, il fit décréter l’obligation aux patriciens de se soumettre aux lois, d’où l’émigration d’une soixantaine d’entre eux, qui réclamèrent en vain sa destitution. La désignation de Rulin Barpfennig comme stettmeister en 1420 provoqua la guerre de Dachstein (1420-1422) contre le patriciat et l’évêque. Le patriciat en sortit définitivement affaibli, ne disposant plus que du tiers des sièges au Conseil et le régime des métiers en fut consolidé.

Kindler von Knobloch, Das goldene Buch von Strassburg (1886), p. 23.

Philippe Dollinger (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site