Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BARDY Napoléon Mathieu

Magistrat et homme politique, (C) (★ Belfort 16.8.1804 † Belfort 5.6.1884).

Fils de Mathieu Bardy et de Hélène Ventrillon. ∞ 16.8.1828 à Belfort Marie-Joseph, fille de François Dauphin, ancien propriétaire de l’hôtel de l’Ancienne poste, sœur du peintre belfortain Gustave Dauphin. Licence en droit à la faculté de Strasbourg (1824). Avec la jeunesse libérale, Léon Bardy s’intéressa aux idées nouvelles des économistes, utopistes et philosophes de son époque. Ardent républicain, ennemi des compromissions, il sut sans trahir ses convictions, concilier ses fonctions de magistrat et sa carrière politique. Juge suppléant au tribunal de Belfort (1831), juge titulaire (1835), juge d’instruction (1838-1849). Entre-temps, il entra au conseil municipal de sa ville et fut nommé commissaire spécial du gouvernement provisoire et élu représentant du peuple à l’Assemblée Nationale (1848). Il vota avec la tendance républicaine modérée de l’Assemblée, mais prit quelquefois position avec la fraction socialiste. Attaché à ses fonctions de magistrat, il ne se représenta pas aux élections à la nouvelle chambre ; il perdit cependant, en raison de ses sympathies politiques, son poste de juge d’instruction, qui ne lui sera rendu qu’en 1857. En 1858, il accepta la présidence du tribunal de Wissembourg qu’il conserva jusqu’à la guerre. Menacé d’internement par les Allemands, il fut nommé président du tribunal civil de Montbéliard (1871). En 1874, il se retira à Belfort, où il occupa pendant quelques années les fonctions de conseiller municipal, qu’il avait abandonnées en 1858 (1874-1877).

H. Bardy, « Napoléon Bardy, magistrat et représentant du peuple 1804-1884 », Bulletin de la Société belfortaine d'émulation, n° 13, 1894, p. 18-22 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, Rixheim, t. 1, 1909II, p. 1070 ; Dictionnaire de biographie française V, 1949-1951, c. 426 ; - portrait : Archives départementales du Territoire de Belfort.

Jean Mansotte (1983)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site