Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


BALDUNG (de Leonibus, von Lewen) Hieronymus

 

Humaniste, médecin et écrivain religieux (C). (Schwäbisch-Gmünd peut-être vers 1460, † 1520 ou peu après à ?).

Peut-être fils de Johann Baldung, attesté comme notaire à Schwäbisch-Gmünd de 1495 à 1512. ∞ ?. Immatriculé à Heidelberg 1474, où bacc. art. 1476, mag. art. à Tubingen 1478, dr. med. ? ; au service du margrave de Bade 1486, ensuite de Maximilien Ier à partir de 1491, puis de Ferdinand Ier, comme médecin de cour, changeant de résidence au gré du souverain : 1491 Freiburg i. Br., 1496 Strasbourg, 1497 Bern, vers 1499 probablement Freiburg i. Br., 1504 Wien, où il collabora avec Conrad Celtis, 1511 Strasbourg, 1512 Köln, 1513 Augsbourg, puis Bern, Rome, probablement aussi Zürich, etc. Conseiller impérial dès 1497, puis protonotaire apostolique, se qualifiant en 1514 de prof. de théol. (où ?) et ayant dans ses armoiries, attestées dès 1497 et transmises à ses fils, deux lions dressés affrontés, d’où son surnom : De Leonibus, von Lewen.

 

Auteur : 1) d’un traité sur la goutte (de podagra) offert 1483 à Sigismond d’Autriche, duc de Tyrol. 2) Aphorismi compunctionis theologicales, impr. à Strasbourg 6.1.1497, in-4°, 40 ff. avec grav., extraits des Pères de l’Eglise et de saint Bernard sur la componction dédiés à l’évêque d’Augsburg, Friedrich von Zollern (Gesamtkat. d. Wiegendr., t. 3, col. 293-294, n° 3211) ; 3) Mariale septem orationum ad laudem... Virginis Marie, impr. à Nürnberg, 1514, in-8°, 16 ff. avec grav., recueil de 7 oraisons composées la Iere à Strasbourg en 1511, etc. (la Vierge donnant le sein à l’enfant Jésus, gravée par son neveu ou (arrière-) cousin Hans Baldung Grien et probablement destinée à ce recueil, comme semblent l’attester les armoiries de Hieronymus Baldung apposées sur cette gravure, n’a pas été utilisée dans cette publication, mais dans d’autres impressions strasbourgeoises de l’été 1513 et suiv. : M.C. Oldenbourg, Die Buchholzschnitte des Hans Baldung Grien, Baden-Baden, Strasbourg, 1962, p. 92). Cf. Deutscher Gesamtkatalog 1937, t. X, n° 10 408, et Brit. Mus. Gen. Cat. of printed books, t.10, 1965, col. 511.

 

Jo. Alb. Frabicius, Bibl. lat. med. et Inf. aetatis, Hamburgi, 1734, I-II-III, p. 444 ; G. Töpke, Die Matrikel d. Univ. Heidelberg, I, 1884, p. 343 ; J. Kindler von Knobloch, Oberbad. Geschlechter-buch, I, 1898, p. 38 ; G. Bauch, Die Reception des Humanismus in Wien, Breslau, 1903, p. 146-148 ; H. Hermelink, Die Matrikeln d. Univ. Tübingen, I, 1906, p. 18 : Hist.-biogr. Lex. d. Schweiz, I, 1921, p. 545 (avec bibliogr.) ; A. Nägele, « Hans Baldungs schwäbische, nicht elsässische Heimat », Die christliche Kunst, 18 (1921/22), p. 140, 142-143 ; Otto Kostenzer, « Die Leibärzte Kaiser Maximilians l. in Innsbruck », Veröff. d. Tiroler Landesmuseums Ferdinandeum, 1970, p. 73, 78-79 ; G. von der Osten, op. cit., III. Teil. - Portrait : le personnage agenouillé, sur la grav. en tête des Aphorismi, plus ou moins ressemblant ; peut-être le personnage en costume de protonotaire apostolique, debout à la droite des célébrants, sur le tableau de la messe de saint Grégoire peint en 1511, par Hans Baldung Grien pour les Johannites de Strasbourg et aujourd’hui au musée de Cleveland.





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site