Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


AURÉLIE (sainte)

Vierge, fête le 15 octobre. Aucune source valable ne permet de fixer l’époque de sa vie, fut-elle, comme le suggère L. Pfleger, une virgo Deo sacrata qui vécut aux portes de Strasbourg, mourut en odeur de sainteté et obtint, dans l’ancien cimetière gallo-romain où est située l’actuelle église de Sainte-Aurélie, les honneurs d’un culte ? Vraisemblablement saint Colomban reçut, lors de son passage à Strasbourg, de ses reliques, qu’il déposa à Bregenz (?). La crypte abritant les ossements de la sainte fut, du XIe au XVIe s., le but de la procession du lundi des Rogations. Richement restaurées en 1490, la crypte et la tombe furent profanées en 1524 et les reliques dispersées.

André Marcel Burg (1982)



Sources

Acta Sanctorum, édition des Bollandistes, Octobr. t. VII, 1, Paris, 1869, p. 27-31 ; Sitzmann,Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 69-70 ; L. Pfleger, « Aurélie », Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, V, 1931, c. 714 ; J. Clauss, Die Heiligen im Elsass, Düsseldorf, 1935, p. 40-41, 193-194 ; R. Metz, « L’action de saint Colomban en Alsace », Études Colombaniennes, Paris, 1951, p. 221-223.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site