Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ATTALE (sainte)

Abbesse (★ v. 690 † v. 741).

Fille d’Adalbert ©, duc d’Alsace, et de Gerlinde. Elle prit le voile à l’abbaye de Hohenbourg, dirigée par sa tante sainte Odile ©, et, vers 718, devint la première abbesse du couvent que son père venait de fonder sur le site de Saint-Étienne à Strasbourg. Après sa mort, de nombreux miracles la firent classer au rang des saints. Ces détails fournis par la Vita, rédigée par Conrad Mendevin (1270-80), se trouvent confirmés par des témoignages du culte, attestés dès le Xe s. dans le diocèse de Strasbourg, où il est resté confiné (fête 5.12). L’église Saint-Étienne conserve comme relique sa main, sertie dans un reliquaire précieux (XIIe et XVe s.), ainsi qu’une tenture du XVe s., qui relate la donation de l’abbaye et la recherche des reliques.

 

Louis Schlaefli (1982)



Sources

Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 62 ; M. Barth, « Die Legende u. Verehrung der hl. Attala, der ersten Aebtissin von St. Stephan in Strassburg », Archiv für elsässische Kirchengeschichte, II, 1927, p. 89-206 ; X. Ohresser, Sainte Attale, Strasbourg, 1955, - Iconographie : ibid.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site