Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ARTZNER Philippe Édouard

(★ 1781 † 1850)

Pâtissier-traiteur, il ouvrit en 1803 un magasin à Strasbourg, rue du Miroir. Il y confectionna des pâtés de foie gras dits « pâtés de foie gras de Strasbourg aux truffes du Périgord », d’après la recette originale de Jean-Pierre Clause, perfectionnée par Nicolas-François Doyen. Ces pâtés de foie gras connurent une telle réputation qu’ils furent expédiés à Paris, par diligence d’abord, puis ensuite par courrier à cheval plus rapide. Édouard Artzner succéda à son père en 1850 comme « fabricant de foie gras ». Il eut le premier l’idée de cuire les pâtés dans des terrines en terre cuite, joliment décorées. Après refroidissement, les pâtés sont recouverts d’une couche de graisse d’oie, prolongeant leur conservation. La maison devint très prospère et à partir de 1874, les ateliers s’agrandirent et occupèrent une grande partie de l’immeuble, situé entre la Grand-Rue, la rue du Miroir et la rue des Serruriers. Edouard Artzner meurt en 1882. En 1922, les ateliers sont transférés rue Pierre Bucher et un magasin de vente s’installa en 1924, rue de la Mésange. La maison de fabrication de foie gras Edouard Artzner se trouve aujourd’hui encore, rue Pierre Bucher, associée toutefois à d’autres maisons similaires.

Ginette Hell-Gérod (1982)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site