Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ARTOPOEUS

Famille (Pl) de notables universitaires et de pasteurs strasbourgeois. Artopoeus étant la forme grecque de « boulanger », leur nom originaire a dû être Becker. Johann Georg († Strasbourg 24.9.1644) épousa en 1617 Jeanne Ursule Amrhein. Il vint de Worms à Strasbourg.

Étude sur la famille : M. Braubach, Diplomatie und geistiges Leben im 17. und 18. Jh, Bonn, 1969, p. 344 et s.

 

Jean Christophe,

Universitaire, (★ Strasbourg 24.8.1626 † Strasbourg 21.6.1702).

Fils de Johann Georg. ∞
30.8.1653 Elisabeth Schallesius et devint par là le beau-frère de Jean Henri Boeder © ; 5
enfants. Immatriculé en 1643 à la faculté de philosophie. Il obtint en 1646-1647 les titres de Magister et de Poeta laureatus. Au Gymnase, il enseigna la littérature latine, de 1651 à 1683, et prit en 1677 la succession de son beau-frère Samuel Schallesius © en tant que directeur. Nommé professeur d’histoire et d’éloquence latine à l’université en 1683, il en fut plusieurs fois doyen (recteur en 1686-1687), tout en gardant la direction du Gymnase. En 1671, il fut confondateur d’un regroupement de trois auteurs militant pour la défense de la langue allemande Der Poetische Kleeblatt. Auteur de nombreuses études de philosophie, d’histoire ancienne et aussi d’un précis d’histoire universelle. Sa fille, Élisabeth, (★ Strasbourg 1.7.1665). Sœur de Henri Artopoeus. ∞ Jean Philippe Bartenstein © et devint la mère du chancelier d’Autriche Jean Christophe Bartenstein ©.

Portrait au Cabinet des Estampes de Strasbourg.

Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, p. 30, 613.

 

Jean Christophe,

(★ Strasbourg 20.4.1657).

Fils de Jean-Christophe Artopoeus. ∞ Marie Dorothée Frantz († 1687). Licencié en droit de Strasbourg en 1681 « in absentia », il fut d’abord conseiller à Baden-Durlach, puis conseiller secret de Brandebourg.

De poculo abortionis eiusque poena, Strasbourg, 1681.

Knod, Die alten Matrikeln der Universität Strassburg, 1621 bis 1793, 1897-1902, I, p. 550, II, 533 ; M. Braubach, Diplomatie und geistiges Leben im 17. und 18. Jh., Bonn, 1969, p. 347.

 

Samuel,

Poète et professeur d’histoire (★ Strasbourg 2.10.1659 † Strasbourg 19.7.1713).

Frère de Jean-Christophe Artopoeus. ©. Célibataire. En 1681, le titre de Poeta laureatus lui fut reconnu, et, à partir de 1706, il enseigna l’histoire à l’université, mais sans être titulaire de chaire. Un de ses poèmes dédié à son neveu Jean Christophe Bartenstein ©, futur ministre de Marie-Thérèse d’Autriche, est conservé.

Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, p. 30.

 

Henri,

(★ Strasbourg 10.2.1662).

Frère de Samuel Artopoeus ©. A étudié à Leipzig (1688), mais à la demande expresse de son père, il fut fait licencié en droit à Strasbourg « in absentia » (1689). Il fut plus tard chancelier du duc de Saxe-Zeitzisch.

De juris publici servitutibus, Strasbourg, 1689; Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, n° 99.

 

Élisabeth,

(★ Strasbourg 1.7.1665).

Sœur de Henri Artopoeus. ∞ Jean Philippe Bartenstein © et mère du chancelier d’Autriche Jean Christophe Bartenstein ©.

 

Jean Georges,

Pasteur, puis professeur d’histoire (★ Strasbourg 21.1.1666 † Strasbourg 20.12.1706).

Frère d’Élisabeth Artopoeus ©. ∞ 1696 à Strasbourg Salomé Wencker (★ 2.12.1675), fille de l’ammeistre Jacques W., qui ∞ II 11.9.1715 Jean Henri Barth ©, théologien. Magister philosophiae en 1685, vicaire au Gymnase puis pasteur à Saint-Guillaume et à Saint-Pierre-le-Vieux, il fut nommé professeur d’histoire à l’université en 1697.

Miniature à la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg.

G.G. Jöcher, Allgemeines Gelehrten Lexicon, I, Leipzig, 1750 c. 579; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, II, 60-61 ; Scherer, Geschichte und Kirchengeschichte an den deutschen Universitäten, 1927, p. 181 ; Dictionnaire de biographie française III, 1939, p. 1216; Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, n° 100; Liste des œuvres dans Braubach, op. cit., p. 344-345; Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, p. 30; M. Bopp, « Die Tannengesellschaft », Studien zu einer Straβburger Sprachgesellschaft von 1633 bis um 1670, Frankfurt am Main, 1998, p. 463-483 ; J. Lefftz, Die gelehrten Gesellschaften, p. 47-48.

 

Jacques Christophe,

Diplomate (★ Strasbourg 25.6.1697 † Francfort s. le Main 14.8.1742).

Fils de Jean-Georges Artopoeus ©. ∞ 2.7.1737 à Mittelhausen Euphrosine Élisabeth Wegelin (★ Bouxwiller 18.11.1716 † 13.6.1784). Plusieurs enfants. Après des études à la faculté de Droit de Strasbourg couronnées par un doctorat en 1722, on le trouve au service du comte de Hanau-Lichtenberg, puis en tant que conseiller et diplomate du Landgraf de Hesse-Darmstadt. Il mourut en qualité de délégué du prince lors du couronnement de l’empereur Charles VII.

Portrait à la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg de Strasbourg.

Marcel Thomann (2004)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site