Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ARON Max

Docteur en médecine et ès sciences (★ Rambervillers 30.1.1892 d. Strasbourg 10.11.1974).

Fils de Paul Aron, industriel, et de Gabrielle Franck, ∞ 1914 Marcelle Weill, fille d’Émile Weill, agent général des Mines de Courrières, et de Lucie Lang. Professeur à la faculté de Médecine de Strasbourg. Membre correspondant de l’Académie des Sciences et de l’Académie de Médecine. Docteur honoris causa de l’université de Liège. Membre d’honneur de la Société royale de Médecine de Gand. Commandeur de la Légion d’honneur. Études médicales à la faculté de Nancy. Interne des hôpitaux 1913. Préparateur d’histologie en 1912 où il devient l’élève de Paul Bouin. A accompli toute sa carrière à la faculté de médecine de Strasbourg. Est nommé chargé de cours d’histologie en 1919, professeur sans chaire en 1929 et professeur titulaire en 1945. Conférencier et enseignant remarquable, a marqué de son empreinte des générations d’étudiants. Spécialiste de l’endocrinologie et de la biologie de la reproduction. Travaux princeps sur la fonction endocrine du testicule des vertébrés inférieurs, sur les corrélations endocriniennes embryonnaires, sur la biologie de l’ovaire et sur l’activité hormonale du placenta des mammifères. Découverte d’une hormone pituitaire, la thyréostimuline. Travaux originaux sur les greffes d’organes chez les mammifères. À côté de plusieurs centaines de publications scientifiques, a fait paraître successivement : Vie et reproduction, Précis de biologie animale, avec P. Grassé, Eléments d’endocrinologie physiologique avec Cl. Aron, Problèmes de la vie.

Jacques Héran (1982)





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site