Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ARNOLDY Auguste

Poète populaire et satirique, (C) (★ Sarre-Union 30.3.1897 † Sarre-Union 6.3.1991).

Fils de Joseph Arnoldy, forgeron, et de Joséphine Letscher, tous deux de Sarre-Union. ∞ 18.7.1933 à Stiring-Wendel, Moselle, Marie Fourny ; 2 garçons, 1 fille. Après avoir fréquenté l’école primaire de sa ville natale, Arnoldy entra en 1911 dans les bureaux de la corderie Dommel et y devint aide-comptable. Autodidacte, il apprit le français et le latin et s’intéressa surtout à la littérature allemande. Il écrivit en 1922 « Der Freitagsbraten » publié seulement en 1982 sous le titre Der Spatz von Ypern. On lui doit également de nombreux poèmes d’inspiration
romantique composés en allemand ou en dialecte et parus, après 1922 dans divers périodiques et journaux régionaux. En 1972 et 1976, il fit paraître Gedichte üs Buckenum, deux recueils contenant plus de 200 poèmes. Défenseur du bilinguisme, du dialecte et du patrimoine culturel régional, surnommé Päkser üs em Krumme Elsass, Arnoldy se vit attribuer en 1980 un « Bretzel d’or » pour sa poésie dialectale.

Jean-Louis Wilbert (2004)



Sources

Saisons d’Alsace n° 74; Dernières Nouvelles d’Alsace, 9.3.1991 ; Annuaire du Musée régional de l’Alsace Bossue, n° 14.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site