Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ARHARDT Jean-Jacques (Johann Jacob)

Ingénieur, dessinateur (★ Durlach 1613 † Strasbourg 18.11.1674).

Fils de Joseph Arhardt, originaire de Sélestat. Au service du margrave de Bade, il remplit à partir de 1622 les fonctions d’économe de l’hôtel du Dragon à Strasbourg. Son fils Jean-Jacques, doué pour le dessin, se spécialisa dans le dessin d’architecture. Il fut nommé en 1648 architecte de la cour de Durlach. En 1659, il entra au service financier des fortifications ; comme tel, il participa à la construction du rempart devant l’hôpital, mais résilia ses fonctions en 1664.

Œuvre artistique : de 1640-43 il fournit des illustrations pour la topographie de Merian, en 1666, des illustrations pour un ouvrage sur la cathédrale de J. Muerschel. De 1671 à 74 il établit des vues de la cathédrale, qu’il projette de faire graver. Les plus importants fonds de ses dessins sont au Cabinet des Estampes à Strasbourg et à l’Albertina de Vienne. Autoportrait de 1648 au musée de Strasbourg. À côté du dessin, il s’intéresse à la mécanique et à l’optique : construction d’instruments pour le margrave de Bade, projet d’une pompe à incendie pour Strasbourg.

 

Robert Will (1982)



Sources

Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 55 ; H. Rott, Kunst u. Künstler am Baden-Durlacher Hof, Karlsruhe, 1917; O. Schmitt, « Johann Jacob Arhardt und das Strassburger Münster », Els. Loth. Jahrbuch, 1928, VII, p. 126-137.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site