Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


APPEL André

Secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, président d’Église, (Pl) (★ Strasbourg 20. 12. 1921).

Fils de Georges A., pasteur, et d’Erna Meyer. ∞ 8. 8. 1950 à Wissembourg Marjorie Roseli Pedersen, fille de Carl Oscar P., citoyen américain, et de Hagna Neff; 4 enfants.

Études de théologie à Leipzig (1940-1941), Tübingen (1941-1942), interrompues par son incorporation de force dans l’armée allemande. André A. stationnait à Augsbourg fin 1944, quand, pour pouvoir être affecté comme Alsacien sur le front de l’Ouest, il obtint de son chef la falsification de son état-civil en le faisant naître à Hanovre comme allemand de souche. Il a pu alors être versé dans une unité sur le Rhin. Il s’est évadé début décembre, a passé les Vosges et rejoint son frère aîné à Paris où il a continué ses études (1944-1945), terminées à Strasbourg en 1946. Il les a prolongées aux États-Unis, d’abord au Saint-Olaf College de Northfield, Minnesota, puis à Princeton (1946- 1947).

Pasteur à Wissembourg de 1949 à 1955, aumônier universitaire à Paris (1955-1957), puis secrétaire général de la Fédération protestante de France jusqu’en 1964. Pasteur à Strasbourg (Temple-Neuf) de 1964 à 1965. De 1954 à 1974, il a été secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale à Genève. À ce titre, il lui incombait d’organiser l’assemblée mondiale qui devait se tenir au Brésil. Cette destination fut refusée au dernier moment par les Églises scandinaves à cause du régime politique de ce pays. Il a réussi in extremis à rassembler les quelques 800 délégués de la FLM à Évian, Haute-Savoie.

De 1974 à 1987, il a été président du Directoire de l’Église de la Confession d’Augsbourg d’Alsace et de Lorraine, devenant ainsi le premier théologien nommé à ce poste, toujours occupé depuis sa création en 1802 par un juriste. Également président de la Conférence des Églises riveraines du Rhin et président de la Conférence des Églises européennes (KEX), il a été membre du Conseil œcuménique des Églises. Docteur hc de trois universités américaines: Lafayette College à Lafayette, Pennsylvanie, où il a représenté la France aux cérémonies du bicentenaire de l’arrivée du général de La Fayette, Saint-Olaf College déjà nommé et Theal College, Pennsylvanie. Son épouse fonda un groupe d’amitiés autour de plusieurs activités (peinture sur porcelaine, sculpture, patchwork... ), qui forma plus tard le Centre artisanal (peinture sur porcelaine et sur soie de la rue du Puits, à Strasbourg).

Bopp, Die evangelischen Geistlichen in Elsass-Lothringen, 1959, p. 28, II, p. 584 ; Who’s who 1985-1986, Paris, s.d., p. 30 ; portrait dans L’Outre-Forêt, n° 48, 1984, p. 38.

Christian Wolff

 

APPEL André (Complément)

† Le Hohwald, 1.11.2007

 

Philippe Legin (octobre 2015)



Sources

Christian Wolff et Jean Volff, « Appel, André », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A–C, Paris, 2015, p. 73-74




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site