Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ANTOINE Joseph

Théologien capucin (C) (★ Kaysersberg 23.9. 1705 † Strasbourg 1777). Fils de Jean Dubley et de Barbara Biehler. Capucin en 1725, professeur et supérieur à Colmar et Strasbourg, trois fois provincial (1759, 1765 et 1771). S’opposa en 1766 à l’ingérence de la « Commission des réguliers » instituée par Louis XV, présida en 1771 le concile national des 16 provinces de Capucins et traita, sans succès, à Cologne, la constitution d’une province autonome en Westphalie. Parlait et écrivait couramment l’allemand, le français et le latin.

Auteur d’un cycle complet de théologie : Theologia Moralis, 2 vol., 1767 ; Theologia Speculativa, 4 vol., 1775 ; Theologia Polemica, 3 vol., 1776. En morale il est probabilioriste. Son manuel fut réédité à Augsbourg et Innsbruck 1772, Venise 1772, Turin 1836. Il publia aussi : Regelbuch des dritten Ordens der Buss 1742 (réédité par les soins de l’abbé Muhe 1837, 1843, 1848, 1854) ; Caeremoniale 1755, dont l’extrait Rubricae missalis Romani fut largement diffusé (réédité Paris et Avignon 1820, Gand 1827) ; Spiritualis decem dierum solitudo 1754, méditations de retraite (trad. en allemand Sarrelouis 1907).

 

André Stehlé (1982)



Sources

Hurter, Nomenclator, 3e édit., t. Va, c. 233 ; Strassburger Diözesanblatt 27 (1908), p. 504 et 28 (1909), p. 182 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 862 ; J. Gass, Berühmte Kaysersberger, Colmar, 1918, p. 30 ; D Th C, VIII, c. 1521 ; Archiv für elsässische Kirchengeschichte I, 1926, p. 312 et XI, 1936, p. 259 (étude de la « Theologia Moralis ») ; Lexicon Cappucinum, Rome, 1951, c. 865 ; Lexikon für Théologie und Kirche, 2e éd., Freiburg im Breisgau, 1960, t. V, c. 1137.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site