Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ANTHÈS (d’) Joseph Conrad

Homme politique, (C) (★ Soultz 8.5.1773 † Soultz 1.9.1852).

Fils de Georges François Xavier d’Anthès (1739-1803, fils cadet de Jean-Philippe d’Anthès ©), rentier à Soultz, et de Marie Anne Suzanne Joséphine, baronne Reuttner de Weyl. ∞ 24.9.1806 à Soultz la comtesse Marie Anne Louise de Hatzfeld, fille de Lothaire François, neveu et chambellan de l’électeur de Mayence. D’abord officier au régiment Royal-Allemand, Joseph Conrad passa à l’étranger avec son unité et fut porté sur la liste des émigrés en 1793. Rentré sous l’Empire, il devint conseiller général, puis député du Haut-Rhin de 1823 à 1829, surnommé « le baron de la clôture ». Avant siégé avec les ultras, il quitta la scène politique lors de l’avènement de la monarchie de Juillet. Sa sœur Marie Anne Françoise Henriette (1775-1855) ∞ Georges Mirleau de Neuville de Marcilly, comte de Belle-lsle, maréchal de camp et gouverneur des pages du roi Charles X.

Jean-Marie Schmitt (1982)



Sources

Bibliogr. générale pour la famille d’Anthès : Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 49-59 ; C. Oberreiner, « La famille d’Anthès à Thann et à Cernay », Journal de Thann, 7.2.1937 ; R. Boigeol « Une famille d’Alsace : les d’Anthès », Bulletin du Musée historique de Mulhouse, 1961, p. 123-170, et « Recherches sur la composition d’une fortune alsacienne au XVIIIe siècle : Madame d’Anthès », Actes du 92e Congrès national des sociétés savantes, Strasbourg et Colmar 1967, section d’histoire moderne et contemporaine, t. Il, Paris, 1970. p. 91-98 ; J. M. Schmitt, Aux origines de la Révolution industrielle en Alsace. Investissements et relations sociales dans la vallée de Saint-Amarin au XVIIIe siècle, Strasbourg, 1980.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site