Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ANDLAU-BIRSECK (d’) Conrad Charles

Magistrat (C) (★ 1763 † Fribourg en Br. 25.10.1839).

Fils de François-Charles d’Andlau-Birseck ©, et de Balbina de Staal. ∞ Sophie-Hélène de Schackmin. Devenu capitaine dans l’armée française, il la quitta à la Révolution. Il s’installa à côté de Fribourg-en-Brisgau, au château de Hugstetten. Conseiller autrichien à Fribourg. Il entra au service du grand-duc de Bade, Charles-Frédéric, qui le nomma chef du gouvernement de la chambre provisoire du nouveau grand-duché. Puis il fut envoyé à Vienne comme commissaire civil des troupes badoises. Après le traité de Schœnbrunn, il fut envoyé en mission à Paris dans le but de sauvegarder les intérêts du grand-duché. À la mort de Charles-Frédéric de Bade, il perdit toute influence politique (1811). En 1814, son cousin, le prince de Metternich, lui confia l’administration des provinces successivement occupées par les Alliés. C’est ainsi qu’il devint gouverneur général de Franche-Comté, du département des Vosges et de la principauté de Porrentruy. A tenté en vain de former de l’ancien évêché de Bâle un canton, dont il aurait été gouverneur. En 1815, Conrad Charles revint à Fribourg où il termina sa carrière comme juge à la cour aulique.

 

Comte Hubert d’Andlau-Hombourg (1982)



Sources

J. Rathgeber, Der grosse Markgraf und seine elsässischen Minister, Strasbourg, 1887 ; W. Andréas, Geschichte der badischen Verwaltungsorganisation und Verfassung in den Jahren 1802-1818, Leipzig, 1913 ; Neue Deutsche Biographie, 1953, p. 273.

 

Bibliographie d’ensemble sur les d’Andlau : Archives départementales du Bas-Rhin, Fonds comtes d’Andlau ; archives de Voré : Neue Deutsche Biographie l (1953), p. 270-273 ; H. d’Andlau-Hombourg : Le livre d’histoire d’une famille d’Alsace, 2 vol., 1972 et 1976.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site