Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


AMBERG Nicolas

Abbé de Lucelle (★ Bâle † Ensisheim 29.3.1467).

Elu en 1443, après avoir été cellerier et prieur de l’abbaye cistercienne, il participa au concile de Bâle, mais abandonna rapidement le parti de l’antipape Félix V. En 1447-1448, Frédéric III l’associa à l’élaboration du concordat de Vienne et le nomma vice-chancelier. A partir de 1450, l’abbé s’employa au relèvement de l’abbaye ruinée par les Armagnacs en 1444-1445. En 1451, acquisition du prieuré de Blotzheim ; en 1452, tentative d’intégration de l’Oelenberg ; en 1449-1452, échec à Pairis. Il établit des liens de confraternité avec les prémontrés de Bellelay et les chapitres de Saint-Ursanne et de Moutier-Grandval (1460), mais un rapprochement avec la ville de Soleure échoua, par suite de l’opposition des Habsbourg. Son abbatiat vit également les débuts des pèlerinages de Kientzheim (1466) et d’Ensisheim (1445), tous deux illustrés par des apparitions de la Vierge. A. est l’auteur d’une chronique de Lucelle jusqu’en 1448 (Fasciculus antiquitat. Lucell.) et d’une relation du concile de Bâle, malheureusement disparues.

 

Georges Bischoff

 

AMBERG Nicolas

Deux coquilles typographiques corrigées.

Philippe Legin, octobre 2015



Sources

Sitzmann I, p. 22-23; A. Chèvre, Lucelle, histoire d’une ancienne abbaye cistercienne, Delémont, 1973, p. 112-118.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site