Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


AMBARD Léo Joseph

Médecin et physiologiste, (C) (★ Marseille 16.2.1876 † Paris 19.5.1962).

Fils de Polymnice P. H. Ambard, et de Marie-Antoinette Raymond. ∞ 1911 Geneviève Simon. Interne des Hôpitaux de Paris (1901-1905). Docteur en médecine (1905). Chef de laboratoire à la faculté de médecine de Paris (1911-1914). Professeur à la faculté de médecine de Strasbourg (1918-1948). Membre correspondant de l’Académie de médecine de Paris (1930). Maîtres à penser : Dastre, Enriquez, F. Legueux, V. Henri. Hypertension artérielle et rétention chlorurée (1904), Société de biologie avec Beaujard. Découvre les lois de la sécrétion rénale de l’urée, chiffrées dans la constante uréo-sécrétoire qui porte son nom. Elle exprime quantitativement la valeur fonctionnelle du rein (1910-1911). Les Glycémies: rapport au Congrès français de Médecine (en collaboration avec Chabanier), Strasbourg (1922). Phénomènes physiopathologiques liés aux déficits chlorés: rapport Congrès français de Médecine (en collaboration avec J. Stahl et D. Kuhlmann), Marseille (1938).

Publications: L’intestin, dans le Dictionnaire de Ch. Richet, Les Parathyphoïdes, en collaboration avec F. Rathery, P. Vanstenbergh, R. Michel, Paris 1916; Physologie Normale et Pathologique des Reins, 3 éditions, Paris; Titres et Travaux scientifiques du Dr. L. Ambard 1937, Paris; Mécanismes des réactions diastasiques, en collaboration avec S. Trautmann 1937; Le diabète et sa Pathogénie (en collaboration avec S. Trautmann et D. Kuhlmann), 1946; Ultrafiltration, en collaboration avec S. Trautmann, 1960, Springfield, Illinois, U.S.A.

 

Jules Stahl (1982)



Sources

A. M. Monnier, « Léo Ambard », Triangle (Sandoz), 1962, vol. 5, p. 214 ; Jean Roche, « Notice nécrologique sur M. L. Ambard », C. R. S. Biologie, 1962 ; A. M. Monnier, « Léo Ambard »,Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine (Paris), 1963, t. 147, p. 315-319.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site