Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ALTHOFFER Jean-Baptiste

Manufacturier de draps feutrés et de tissus techniques ( Guebwiller 22.09.1797 † Guebwiller 5.04.1861).

Fils d’André Althoffer, maître serrurier et d’Ursule Willien. ∞ Rosalie Griner fille d’un fabricant de verre de Wildenstein ; 6 enfants. Jean-Baptiste Althoffer fut associé à son beau-frère Michel Steinbrunner dans la fabrique de draps que ce dernier, tondeur de draps, Badois d’origine, avait fondée à Guebwiller en 1811. L’entreprise produisait alors des tissus d’habillement en laine cardée, appelés droguets qui étaient très utilisés à l’époque par les paysans. Dès la Restauration, Steinbrunner orienta ses activités vers la production de tissus techniques (connus comme « draps de Mulhouse »), destinés à équiper les machines à filer, à tisser, à apprêter ou d’impression. En 1823, après son mariage, Jean-Baptiste Althoffer se retira de l’entreprise pour fonder sa propre fabrique de draps. En 1839, Michel Steinbrunner, resté sans héritier, vendit sa fabrique de draps avec moteur hydraulique, métiers et foulon à Jean-Baptiste Althoffer et Joseph Mény, qui avait formé une société en nom collectif sous la raison sociale Mény & Althoffer.  En 1847, Joseph Mény ayant fait l’acquisition de la manufacture de toiles peintes Fries & Callias à Buhl, Jean-Baptiste Althoffer se retrouva seul chef. Il s’associa alors son fils, Jean-Baptiste Richard (1824-1872). L’entreprise comprenait à cette date une filature de laine, une fabrique de draps feutrés et un tissage mécanique de coton. Jean-Baptiste Althoffer, abandonna définitivement les tissus d’habillement pour répondre à la forte demande engendrée par le développement de la construction de machines textiles à Guebwiller et Mulhouse.

 

Bertrand Risacher (décembre 2014) 





Retour à la liste
Mentions légales Plan du site