Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ALMIRA Jacques SCHAETZLÉ dit

Ecrivain, poète (★ Sélestat 1950). Fils de Robert Joseph Schaetzlé, et de Françoise Marie-Thérèse Chartier.

Études secondaires au petit Séminaire de Saint-Pé de Bigorre, puis au lycée Koeberlé de Sélestat. Études de lettres classiques et de philosophie à la faculté des
Lettres de l’université de Strasbourg, puis à Paris. Licencié de lettres et de philosophie. En
1974, il a quitté l’Alsace pour Paris, a suivi les cours du philosophe Michel Foucault au
Collège de France et lui a dédié en 1984 Terrass Hôtel. La conscience politique se fait jour entre les lignes. M. Foucault a présenté le manuscrit du Voyage à Naucratis à Claude Gallimard. Le livre a obtenu le prix Médicis en 1975. Almira a alors pris des cours de théâtre et a fréquenté les milieux artistiques et littéraires. Grâce à Thérèse de Saint-Phalle, Almira a fait la connaissance de Paul Louis Weiller © qui l’a invité, chez lui à Sélestat. La rencontre de Simone Gallimard qui est restée sa grande amie pendant de nombreuses années, l’a déterminé à s’intéresser à l’histoire et à la littérature érotique. La fuite à Constantinopie ou la Vie du Comte de Bonneval a valu le prix des Libraires en 1987. 

La reine des Zoulous a choqué, à sa parution, une critique frileuse et conformiste; cela encouragea son auteur à continuer dans la voie de la provocation significative d’un érotisme libre et caustique. Le salon des Apogées ou la vie du prince Eugène de Savoie rompt avec le roman historique traditionnel en donnant la première place au langage comme champ du récit historique. Jusqu’en 1994, Almira a collaboré à divers périodiques; il a assuré la rubrique livres dans Pariscope et a tenu une chronique dans la Revue des Deux Mondes. À partir de 1995, Almira s’installe au bord de l’étang de Thau à Marseillan, Hérault, où il poursuit une œuvre variée qui comprend des romans, des nouvelles, des œuvres érotiques, des ouvrages historiques et de la poésie. Officier des Arts et Lettres (1995), chevalier de la Légion d’honneur (2000).

Œuvres : Recueil de poèmes (d’inspiration surréaliste): Ectoplasmes, 1969; Le Voyage à Naucratis, 1975, rééd. 1990; Le Passage du désir 1978; Le Marchand d’oublis, 1979; Terrass Hôtel, 1984; La Fuite à Constantinople ou la vie du comte de Bonneval, 1986; Le Sémaphore, 1989; Le Bal de la Guerre ou la Vie de la Princesse des Ursins, 1990; La Reine des Zoulous, 1993; rééd. Paris, 2003; Le Bal de la Mer, 1994; Le Manège 1995; Le Salon des Apogées ou la Vie du Prince Eugène de Savoie, 1998; La Norme, 2002; La Leçon des Ténèbres, 2003.

 

Hubert Meyer (2004)

 



Sources

Revue d’Alsace, nouvelle série, n° 17, 10. 1. 1986; Livres Hebdo, n° 456 du 8. 2. 2002.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site