Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ALLIMANN Georges

Industriel, (C) (★ Carspach 12.6.1898 † Altkirch 20.2.1996).

Fils d’Auguste Allimann (★ Carspach le 24.7.1864 † 11.1.1949), aubergiste et mécanicien, sis à Carspach, fondateur de l’atelier de mécanique Mechanische Werkstatte mit Motorbetrieb en 1895, et de Marie Clar (★ 13.6.1869 † 9.12.1954). ∞ 29.5.1926 à Mulhouse à Suzanne Zwiller, apparentée au peintre mulhousien Zwiller (★ Mulhouse 30.4.1901 † Altkirch 12.2.1996). Sans enfants.

Mobilisé en mai 1917, avant l’achèvement de ses études d’ingénieur, il fut envoyé au front dans les Ardennes (gravement blessé). Il termina la guerre comme étudiant de l’École de Construction Mécanique d’Offenbach. Parallèlement, il monta à Hanau un petit atelier de tournage et de taraudage. En 1918, il créa les Usines réunies d’articles techniques spéciaux à Mulhouse. Il entreprit, avec son frère André (1900-1970), l’installation d’une unité de production dans son village natal. L’objectif initial était de créer un établissement principal à Carspach, avec fonderie d’acier, de fonte et de métaux précieux pour approvisionner l’atelier de Guebwiller et développer la production d’articles pour l’industrie textile (1920-1921). Pour faire face à une croissance rapide, l’entreprise changea de raison sociale le 1.8.1922 et devint Ateliers de Construction de Carspach S.A., ci-devant Allimann Frères. En 1929, il créa la Compagnie française d’électrolyse, à Saint-Martin sur la Chambre, Savoie. Il fonda avec M. C. Clemessy, la Compagnie d’électricité de Brunstatt en 1938 et créa la société Faconmetal (Forge et atelier de construction mécanique de Turckheim Allimann) qui fut spécialisée dans les travaux d’usinage ainsi que I’A.E.F.A. (Aciéries électriques et fonderie de la Fecht, Allimann et Cie), ayant des activités de relaminage. En 1937 fut créée à Carspach l’ESAC (établissements de soudure autogène de Carspach). En 1950, la grande innovation fut alors constituée par la mise sur le marché du boulon ANCRALL (ANCRage ALLimann), qui remplaça les soutènements en bois dans les galeries minières. Adopté par de nombreuses exploitations minières (mines de fer, mines de potasse et houillères) et, dès 1951, le boulon ANCRALL fut également utilisé lors du creusement des grands tunnels européens: Saint-Gothard, Seelisberg, Grossklockner, Felbertauern, Fréjus, la Chamoise et Mont-Blanc. Dans les années suivantes, Allimann voua une relation de partenariat avec les Mines Domaniales de Potasse d’Alsace (M.D.P.A). Au cours de sa carrière, Allimann déposa 47 brevets d’invention dans divers domaines (textile, mécanique, machines de mines). Il a par ailleurs fondé des associations de bienfaisance : Entraide Allimann, destinée aux personnes handicapées, en 1960, ainsi que l’Association Georges Allimann-Zwiller, en 1982, centre d’accueil pour les retraités sur le terrain du Doppelsburg (Haut-Rhin).

 

Lionel Rinaldi (2004)



Sources

Sources écrites : G. Allimann, Récit partiel de la vie de M. Georges Allimann, novembre 1971 ; idem, Nouveau procédé de fabrication pour peignes hérissons, molettes de templets, douves aiguillées, tubes perforés, et pièces analogues, en (déposant le métal devant former le corps de la pièce par électrolyse ou par coulage (métal fondu ou amalgame ou matière quelconque dissoute ou pâteuse) sur une matrice appropriée, 29.3.1927 ; Le boulon d’ancrage à expansion Ancrall, extrait de La Revue de l’Industrie Minérale, n° 585, Volume XXXIII, octobre 1952 ; F. Haccour, Rapport sur la Compagnie Française d’Électrolyse, siège social et usine à Saint-Martin-sur-la-Chambre, Savoie, 6.8.1935; Récépissé. Société Anonyme Ateliers de Construction de Carspach. Déclaration enregistrée au Registre chronologique sous le n° 152, 1925.

Presse régionale : L’Express ; Société Anonyme des Ateliers de Construction de Carspach Allimann Frères, étude de Me Léon Rueff, docteur en droit, L’Express, 12.8.1922 ; Als. ; G. Allimann, L’homme et l’usine, aventure mondiale pour Carspach, 1ère partie, 21.4.1996, 2epartie, 23.4.1996, 3e partie, 24.4.1996.

Documents d’entreprise : Protocole d’accord entre Georges Allimann et son épouse et la Société Auxiliaire des Mines de Potasse d’Alsace 23.3.1959 ; convention entre Georges Allimann (Cocentall), et Pierre Callais (S.A. Ateliers de Carspach), 6.12.1960; AG des actionnaires du 31.3.1960; Contrat de cession de brevets entre Georges Allimann, document n° LK 62 401, 25.4.1961.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site