Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ALBRECHT François Ignace

Meunier du moulin de l’Ill, maire de Sélestat (1870-1872), député à l’Assemblée de Bordeaux (1871), (C) (★ Sand 9.2.1810 † Sélestat 21.2.1884).

Fils de Louis Albrecht, d’une très ancienne famille de meuniers de Sand, et de Marie-Thérèse Ehrhart. ∞ Françoise-Virginie Wagner, fille du propriétaire du moulin de la Chapelle à Sélestat. Son frère Louis, meunier, a été maire de Sand de février 1848 à décembre 1851, où il est révoqué, malgré son ralliement au coup d’État.

Après son apprentissage du métier au moulin familial, il achète le 20.6.1836 l’Illmühle à Sélestat, moulin à farine à trois tournants, construit par la ville en 1538. Avec son frère Louis Albrecht, qui continue l’exploitation du moulin de Sand, il se consacre à la promotion et au développement de l’industrie meunière en Alsace. L’avènement de la République en 1848 convient à son esprit libéral et dicte son attitude sous l’Empire, qui lui vaut d’être désigné le 15.9.1870 comme maire par Maurice Engelhard, préfet du Bas-Rhin par intérim. Au scrutin du 8.2.1871, il est élu député à l’Assemblée nationale sur la liste « gambettiste » et signe avec ses collègues d’Alsace-Lorraine la protestation de Bordeaux. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le 1.8.1871. Réélu, mais fidèle à ses idées, il se démet le 25.9.1872 de ses fonctions de « maire français ».

 

François Igersheim et Maurice Kubler (1982)



Sources

Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 17 ; G. Martin, « La IIIe République à Schlestadt », Annuaire de la Société des Amis de la Bibliothèque de Sélestat , 1965, p. 85-99 ; idem, « Le moulin municipal, dit Illmühle », Annuaire de la Société des Amis de la Bibliothèque de Sélestat, 1966, p. 60-78.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site