Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


AEGIDERMUS (Geisfell) Vitus (Guy)

Humaniste et doyen de Surbourg, (★ Haguenau entre 1480 et 1485 † Haguenau fin 1548 – début 1549).

Fils de Johann Geisfell, boucher. Immatriculé à l’université de Fribourg en Brisgau (1502) sous le nom de Geiffeld (traduit par © Wimpheling en Capricampus = Geissfeld).

Il enseigna à cette université, y écrivit la préface du Ludus studentum friburgensium que Murner imprima chez son frère à Francfort en 1511-1512. Il signa « Vitus Geiszfeli, Hagenoius, litterarum artium magister ». Doyen du chapitre de Surbourg, il fut ordonné prêtre au début de 1515 et célébra sa première messe à St-Georges de Haguenau. Aussitôt Wolfgang © Angst, alors prote chez l’imprimeur Gran à Haguenau, lui dédicaça le Sermonnaire de Sanctius de Porta. En 1518, dans Germaniae exegeseos volumina XII, paru chez © Anshelm à Haguenau, Irenicus rapporte que le doyen de Surbourg joignit à la plus grande innocence de mœurs la connaissance parfaite de trois langues. Setzer décerne le titre de Mécène à Aegidermus. En 1519, et Hilspach (dans l’introduction au Primitium... linguae latinae, chez Anshelm, 1520) le place sur le même rang qu’Erasme, Reuchlin, Wimpheling et Capito. Cependant aucun de ses ouvrages ne nous est parvenu. Le doyen de Surbourg dut faire face dès 1516 aux révoltes des paysans ravageant le nord de l’Alsace. Le 23.8.1517, il adressa à Bruno Amerbach une lettre et se plaignit autant des pillages et incendies causés par les insurgés et par François de Sickingen (diabolus incarnatus) que de l’indifférence des consuls de sa ville natale ; il écrit ex inferno Surburgiano. La situation empire en 1525 et le force à se réfugier à Haguenau.

 

André Marcel Burg (1982)



Sources

Archives municipales Haguenau, GG 256 (4), HH 17, et AH 59 (1548-1549) ; C. Schmidt, Histoire littéraire de l’Alsace, Paris, 1879, t. 1, p. XXI ; A. Hanauer, Cartulaire de Saint-Georges, Strasbourg, 1898, n° 483, 505, 767, 823 ; A. Hanauer, Les imprimeurs de Haguenau, Strasbourg, 1904, p. 23 et 103-106 ; Sitzmann, Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l’Alsace, I, p. 11-12 ; Die Amerbachkorrespondenz éd. p. A. Hartmann, Bâle, 1943, t. 2, p. 91-92, n. 517.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site