Fédération
des Sociétés d'Histoire
et d'Archéologie d'Alsace

Région Grand EST - Alsace Haut-Rhin Bas-Rhin
L'Alsace
Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Les notices NetDBA


ADRION Lucien

Peintre (★ Strasbourg 25.5.1889 † Paris 9.8. 1953). Fils de Lucien-Philippe Adrion.

À seize ans, il quitta sa famille, opposée à sa vocation de peintre. Pour gagner sa vie, il se fit, de 1905 à 1908, dessinateur dans une maison d’installation de conduites d’eau. Dessinateur de mode à Paris, à Francfort, Munich, Berlin et Londres. En 1914, mobilisé dans l’armée allemande. Après l’armistice, Adrion, qui n’avait fréquenté aucune école de dessin ou de peinture, prit des leçons d’art graphique chez le professeur Hermann Struck, à Berlin. Il se maria et passa un an à Strasbourg, en 1919, réalisant un grand nombre de gravures et lithographies. En 1920, il décida de tenter sa chance à Paris. Soutenu par des galeries et quelques collectionneurs, il se consacra entièrement à la peinture, réalisant des toiles imprégnées de lumière et grouillantes de vie, avec une prédilection pour les scènes de rue, les champs de course et les plages de Normandie ou de la Côte d’Azur. Il organisa, en 1926, avec Paul Signac, une exposition de peintres français à Berlin, dans le cadre de la « Berliner Sezession ». Sa vie ne fut plus entrecoupée que de voyages, en Afrique du Nord, en Italie, en Angleterre, dans le Midi de la France, en Alsace. La première exposition date de 1921 (Galerie Cheron, à Paris). Il exposa ensuite plusieurs fois à Berlin, Paris, Los Angeles. Une exposition rétrospective lui a été consacrée par les Musées de la Ville de Strasbourg (juillet 1955).

 

Nadine Lehni (1982)



Sources

Principale étude : Catalogue de l’exposition Lucien Adrion 1889-1953. (Introduction de Hans Haug), Strasbourg, 1955.




Retour à la liste
Mentions légales Plan du site